Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 23:14

C’est une rencontre marquante du Festival. Les cinq délégués de l’UJISARIO, organisation de jeunesse du Front Polisario, que nous avons rencontré, n’ont pas manqué de déstabiliser les jeunes communistes. Comment peut-il en être autrement lorsque l’on nous raconte l’histoire d’un peuple dont tous les droits sont niés depuis des dizaines d’années dans l’oubli le plus total.

 

Lorsqu’en 1975 le Maroc acquiert son indépendance, le Sahara occidental connait alors immédiatement une nouvelle colonisation. L’affrontement initial avait débouché sur une partition en deux du territoire Sahraoui. La partie « libre » est enclavée par un corridor de mines. La partie occupée est une zone militaire de non droit. Depuis, l’armée marocaine, ne fait pas dans le détail : torture, disparitions, humiliations… Les sahraouis sont un peuple abandonné au triste sort que lui réservent les grandes puissances, à commencer par la France. Enclavés, occupés, ou regroupés dans les camps de réfugiés en Algérie, c’est l’histoire de femmes, d’hommes, d’enfants, sans Etat, sans avenir.

 

Lorsqu’en octobre dernier, les militaires de Mohammed VI lancent une offensive dont on ne connait toujours pas le nombre de morts, c’est la République Française qui vole au secours de son allié pour empêcher toute mission d’observation de l’ONU.

 

Le référendum pour l’indépendance concédé en 1991 par le Front POLISARIO à l’ONU est toujours bloqué par le Maroc. Alors les délégués au festival nous avertissent : la colère gronde chez les Sahraouis, et le risque est grand que celle-ci débouche sur une nouvelle guerre.

 

Le silence de la France tue. Brisons-le !

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans FMJD 2010
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher