Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 02:50
 Pierre Laurent: «Le coeur de l'affrontement politique est social va porter sur la crise».
la voix du nord :
Pierre Laurent: «Le coeur de l'affrontement politique est social va porter sur la crise».

|  POLITIQUE |

Après Evin en décembre, c'est la troisième fois en moins d'un an que Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste visite le bassin minier ... Dans une Agora de Drocourt pleine comme un oeuf jeudi soir il participait à l'assemblée de la Fédération départementale.

 

Les élections approchant, le temps est venu de mobiliser les camarades. « Ce n'est pas simple de se mettre en mouvement » reconnaît Hervé Poly, secrétaire départemental, surtout lorsque le candidat désigné à la présidentielle, Jean-Luc Mélanchon, n'est pas celui qui a été localement préféré (André Chassaigne). Pierre Laurent a donc justifié le choix du Front de gauche. « Il ne fallait pas seulement offrir la perspective d'un vote de résistance mais il fallait aussi une perspective d'union et de rassemblement. »Mais au-delà des hommes, c'est sur le terrain des idées que les communistes veulent se faire entendre et convaincre. Surtout dans un contexte de crise économique aiguë. Pierre Laurent pointe « la responsabilité du capitalisme mondialisé... On nous dit "c'est la crise de la dette", c'est un mensonge. L'origine de la crise, c'est que pendant vingt ans, la croissance du capitalisme a été construite sur une accumulation gigantesque contre le travail. » Les réponses des États ne le convainquent pas. « Ils veulent renflouer les banques pour permettre d'éponger les dettes et faire repartir la machine sur les mêmes bases. C'est une folie. »

Reconquête

« Le coeur de l'affrontement politique est social va porter sur la crise et quelles solutions y apporter, annonce Pierre Laurent. Il y a un enjeu démocratique, celui de reconquérir le pouvoir sur nos vies contre les banquiers, les intérêts égoïstes. » Quelles solutions ? Nationaliser les grandes banques pour contrôler la politique du crédit, changer le statut de la banque centrale européenne et mobiliser tous azimuts en créant des « lieux d'assemblées citoyennes ». Le secrétaire national perçoit ce désir de débat à travers le succès du programme du Front de gauche, vendu à près de 200 000 exemplaires et se félicite du retour des fêtes du parti (celle de la fédération 62 sera d'ailleurs de retour en 2013). « On est des combattants du bonheur et le bonheur c'est aussi tout de suite. » Cette bataille se mènera localement. Une manifestation aura lieu le 26 novembre à Lens sur le thème « Ce n'est pas au peuple de payer la crise. » Pour les législatives, sur les 11 circonscriptions où le PC sera en lice dans le Pas-de-Calais, celles de Lens et Calais sont jugées « intéressantes ». D'autres enjeux se dessinent et Hervé Poly dévoile déjà les enjeux des municipales de 2014 : « Préserver et aller à la reconquête de nos villes. » Le PC ambitionne de retrouver son rang de parti des classes populaires contesté localement dans les urnes par le Front national : « Il faut faire en sorte qu'aucun élu FN ne soit élu comme député ni comme maire. » •

 

PCF 62

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher