Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 13:58


Soviet-Flag-Over-Reichstag.jpgLors de la 9ème rencontre des organisations de Jeunesse Communistes, tenue à Prague le 3 et 4 décembre 2011, 13 organisations ont adopté une résolution contre l’anticommunisme:

 

Dans l’Europe actuelle, une multitude d’attaques graves visant la classe ouvrière et la majorité de la jeunesse et du peuple sont en cours. Elles visent un certain nombre de conquêtes issues de longues et difficiles luttes sociales pour le travail, la paix, le système social, l’éducation, le service de santé, la culture etc. Ce processus agit dans les intérêts de l’impérialisme de l’Union Européenne et d’autres centres impérialistes comme la Russie et ses causes se trouvent dans le système capitaliste.

Les forces politiques capitalistes de droite et la social-démocratie, qui s’efforcent de promouvoir la restructuration du capitalisme exprimée par de constantes tentatives poussant à des politiques de privatisations, de dérégulations et d’attaques contre les droits sociaux des travailleurs, ont besoin d’éliminer leur principal opposant et ainsi les communistes ceux-ci expliquant la stratégie de l’impérialisme et faisant du socialisme la seule alternative.

Par conséquent, les forces de droite avec la social-démocratie utilisent des mesures répressives pour éliminer les communistes et leurs organisations, pour discréditer leur diffusion d’idées et d’objectifs communistes, les exclure des procédures électorales et contrôler leurs membres et leurs finances. La campagne anticommuniste à l’échelle européenne trouve son expression dans les attaques anticommunistes qui sont en cours dans beaucoup de pays européens à travers la pénalisations d’organisations et de leur activités, de leur interdiction, de l’emprisonnement et de la torture de leurs membres, l’établissement de fondations anticommunistes, de mémoriaux et musées, la réécriture de l’histoire à l’école et dans les livres universitaires, la production en masse de programmes TV, de soi-disant films « documentaires » et d’autres histoires anti-communistes, l’interdiction de symboles communistes etc. Ces opérations anti-démocratiques visent à frapper le mouvement communiste et les doits et libertés les plus élémentaires. Le dernier exemple de la répression anticommuniste est la persécution de membres des Collectifs de Jeunes Communistes d’Espagne et du Parti Communiste des Peuples d’Espagne et le procès politique contre Algirdas Paleckis, un responsable du Front Populaire Socialiste de Lituanie.

Tous ces plans anticommunistes révèlent la nature impérialiste et de classe profonde de l’Union Européenne, l’hypocrisie des supporters de la démocratie bourgeoise aussi bien que la peur de la bourgeoisie envers le mouvement communiste. Les attaques anticommunistes sont une part de la stratégie impérialiste visant à éradiquer de la conscience des peuples et des travailleurs, particulièrement de la plus jeune génération, la seule voix permettant de sortir de la barbarie capitaliste : le renversement du capitalisme et la construction du socialisme.

Le retrait des droits qui va principalement à l’encontre des communistes peut aussi être utilisé contre tous ceux qui n’abandonnent pas, ceux qui font face à l’offensive et ne s’arrêtent pas de lutter. Nous pouvons le voir dans les restrictions à l’organisation et à l’action des syndicats et des associations et organisations étudiantes et nombre de fois dans la répression et la limitation des protestations et manifestations de rue.

En utilisant tous les moyens à notre disposition, nous continuerons à renforcer cette lutte, garantissant nos droits en les mettant en pratique. Une lutte qui n’est pas seulement celle des communistes, mais celle de tous ceux qui défendent une vraie démocratie, la liberté et liberté d’expression. Une lutte qui doit être menée dans les rues par le développement de la conscience de nos droits à travers des luttes de masse de la jeunesse et du peuple.

L’exemple de la tenue de l’organisation du 9ème meeting des Organisations de Jeunesse Communistes d’Europe par l’Union de la Jeunesse Communiste (KSM), qui a été rendue illégale durant ces dernières années par une décision anticommuniste du gouvernement et du système judiciaire tchèque, mais qui a finalement gagné son combat pour la légalité, montre la nécessité de résister et la puissance de la lutte internationale commune contre l’anticommunisme.

La 9ème rencontre des Organisations de Jeunesse Communiste d’Europe exprime sa solidarité avec tous les communistes et leurs organisations persécutées par la répression anticommuniste.

La 9ème rencontre des Organisations de Jeunesse Communiste d’Europe appelle toutes les organisations de jeunesse communiste à renforcer la lutte commune contre l’anticommunisme.

La 9ème rencontre des Organisations de Jeunesse Communiste d’Europe appelle la jeunesse de toutes les forces progressistes et anti-impérialistes à nous joindre dans notre lutte contre l’anticommunisme.


Signataires :

Jeunesse Communiste d’Autriche (KJÖ)

COMAC (Belgique)

Organisation de la Jeunesse Unie et Démocratique (EDON, Chypre)

Union de la Jeunesse Communiste de République Tchèque (KSM)

Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF)

Jeunesse Ouvrière Socialiste Allemande (SDAJ)

Jeunesse Communiste de Grèce (KNE)

Jeunesse Communiste de Pologne (KMP)

Jeunesse Communiste Portugaise (JCP)

Union de la Jeunesse Communiste Révolutionnaire des Bolcheviks (RKSMb, Russie)

Union des Jeunes Communistes d’Espagne (UJCE)

Collectifs des Jeunes Communistes (CJC, Espagne)

Jeunesse du Parti Communiste Turc (YTKP)

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article

commentaires

JRCF Sarthe 25/02/2012 03:07

Félicitation Camarades ! Plus que jamais nous Communistes devons garder la tête haute et être fière de notre héritage des luttes de nos aînés et lutter contre le révisionnisme historique qui sévit
de plus en plus dans les livres d'Histoires ! Lorsque l'on apprend aux élèves d'aujourd'hui des contre-vérités à la solde du fascisme tel que Hitler=Staline, ou lorsque l'on laisse Cohn-Bendit
l'anti-communiste primaire se permet de comparer le honteux régime de Orban à celui du socialisme Cubain, ou encore lorsque les héritiers de Louis Renault réclame des indemnités de la
nationalisation de l'entreprise de leur grand-père à la fin de la guerre ainsi que de déclarer officiellement qu'il n'à jamais collaboré et même que c'était un résistant (après avoir enlever la
photo à Ouradour sur Glane on l'on pouvait voir Hitler serrer la main à Louis Renault...) On peut en effet se demander jusqu'où la politique fasciste de l'Union Européenne pourrait aller si les
Communistes n'existerai plus comme le prétendait récemment Hollande... Nous sommes particulièrement bien placer pour savoir que si c’était le cas les déportations, tortures et massacres de masses
ne tardent donc pas... Mais heureusement lorsque la bête immonde arrive l'Histoire nous à justement appris que la Résistance se forme entre ceux et celles qui ne veulent plus vivre sous le joug de
cette Union Européenne contrôlé par l'Impérialisme Allemand, mais veulent une France libre, une France socialiste pour nous la jeunesse et nos descendants !
Salutations Fraternelles et Communiste.

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher