Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 20:54

Frederic-Naveteur-1.jpgIl se dit « héréditairement enraciné dans le PCF ». « J’ai toujours voté communiste quand la possibilité m’en était offerte », commente Frédéric Naveteur qui portera les couleurs de la section de Bruay-la-Buissière à la conférence fédérale du Pas-de-Calais. Certes, il a bien milité à « la Jeunesse communiste quelques mois à l’âge de 15 ou 16 ans, mais c’était sans conviction, j’y avais été poussé par mes parents, tous deux communistes. A l’époque, je préférais courir la gueuze ! » s’esclaffe cet informaticien de 47 ans, originaire de la métropole lilloise. Au printemps dernier, il se décide toutefois à franchir le pas de l’adhésion. Le charisme de Mélenchon, le « programme du Front de Gauche qui me convenait bien », le meeting-monstre de la Bastille en mars, la campagne particulièrement « dynamique » menée par le communiste Thomas Boulard dans la 10e circonscription du Pas-de-Calais et aussi « l’envie de bouger pour mettre Sarkozy dehors » l’incitent à s’impliquer davantage. Une façon aussi « de reprendre, à ma façon, le drapeau tendu par mon père Jean-Claude, un temps maire d’Avesnes-lez-Aubert dans le Cambrésis, qui se retirait progressivement de la politique ».

 

Le PCF ? « L’outil de la révolution citoyenne »


Désormais, Frédéric appréhende le PCF comme « l’outil de la révolution citoyenne. Peut-être suis-je un doux rêveur ? Un utopiste ? Mais je ne crois pas en la violence comme moyen de changer la société. Mais attention, si je ne suis pas du genre à donner le premier coup, pas question pour autant de tendre la joue pour se faire battre ». Actif sur les terrains des luttes sociales et de la solidarité internationaliste, Frédéric aimerait voir « dès maintenant le Front de Gauche travailler à l’avènement d’une assemblée constituante en vue de la VIe République. Quatre millions de citoyens ont voté pour Mélenchon à la Présidentielle, ça a du poids. Alors pourquoi ne pas s’y mettre sans attendre en s’ouvrant à tous ? Ce serait aussi une façon d’intéresser la population à la chose politique. L’énergie que nous déployons à l’organisation de notre congrès, ne pourrions-nous pas la mobiliser plus tard dans cette perspective ? ». Ce week-end à Avion, Frédéric participera à sa première conférence fédérale « pour apprendre et débattre ». Il aura une pensée émue pour les combattants soviétiques de la bataille de Stalingrad dont on célèbrera le 70e anniversaire. « J’en ai plein le dos d’entendre dire que les Américains nous ont libérés et qu’on passe ainsi sous silence le sacrifice de 22 millions de Soviétiques. Stalingrad fait partie de notre histoire. Ne l’occultons pas ! » insiste-t-il. Comme quoi on peut se montrer attaché à la modernité de son parti, sans renier son passé...

 

 

Jacques KMIECIAK

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher