Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 22:42

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS4lIiC7mMlDZYZKUlmuKNmziHP11NMJacrQhz-fJDSO9nfxeGm4w&t=1

Alors que le pays connaissait de nouveau une grève générale et de fortes mobilisations, le nouveau plan d'austérité était aujourd'hui voté par les sociaux-démocrates et la droite au parlement.

 

 

Intitulé "Cadre à moyen terme de stratégie budgétaire", le nouveau plan, dicté par l'UE et le FMI pour les capitalistes et les marchés financiers, prévoit d'ici 2015 des économies de 28,4 milliards d'euros et des privatisations massives devant apporter 50 milliards d'euros.

 

Les mesures prévues sont en effet, l'abaissement du seuil général d'imposition de 12.000 à 8.000 euros par an et une taxe de solidarité de 1 à 5% sur les revenus. La taxation du fuel de chauffage augmente. De nouvelles hausses de TVA sont prévues. Les allocations sociales, y compris de chômage, seront plus difficiles à obtenir. Certaines retraites complémentaires seront réduites. Pour les fonctionnaires, des réductions ciblées de salaires sont prévues. Les privatisations vont des ports et aéroports à la Poste, en passant par l'énergie et les banques.

 

Le résultat du vote, 155 voix favorables contre 138 défavorables, laisse penser que le programme sera définitivement adopté

 

jeudi, où les députés doivent voter sur la loi d'application qui fixe les moyens de réaliser les économies budgétaires prévues dans le plan d'ici 2015.

 

 

Alors que les grecs se mobilisent depuis dès mois contre les privatisations, la baisse des salaires et des pensions et la hausse exponentielle du chômage et de la précarité, le gouvernement social démocrate de Georges Papandréou décidait, après avoir vendu les bijoux, de liquider le pays tout entier sur l'autel du capitalisme.

 

Si la semaine dernière sa tentative d'un gouvernement de coalition avec la droite avait échoué, c'est bien une "Union Sacrée" contre le peuple que nous avons pu observer aujourd'hui au parlement grec.

 

Pendant que les gouvernants, de Jerzy Buzek(président du parlement Européen) à Angela Merkel et les financiers européens se réjouissaient de "la bonne nouvelle", et sabraient le champagne, le peuple lui trinquait. En effet, 34 personnes étaient hospitalisées cette après-midi suite à la répression des mobilisations. Bel exemple de démocratie ou le pouvoir d'une minorité est maintenu par la force contre le peuple!

Le Mouvement Jeunes Communistes de France exprime de nouveau sa solidarité avec le peuple grec dans sa lutte contre les politiques réactionnaires imposées par ses gouvernants aux ordres du FMI et de l’UE.

Ceux qui nous dirigent ne devraient pas trop se réjouir. Hier encore lors de la manifestation, PAME déroulait une banderole à l'Acropole: "les peuples ont le pouvoir et ne se rendent jamais". Cette chronique d'une mort annoncée pourrait bien se retourner contre ceux qui l'avaient planifiée...

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher