Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 13:09

 


664856_10151254841573482_323852003_o.jpg

 

Ce samedi 10 novembre 2012, à l’initiative du Peuple des Corons, comité « Bassin minier » de soutien à Georges Ibrahim Abdallah (1), le beffroi d’Arras (Pas-de-Calais) a été pacifiquement occupé, une heure durant, par des partisans de la libération immédiate de Georges Ibrahim Abdallah. Une intervention en forme de pied-de-nez à la bourgeoisie qui, au Moyen-Âge, avait fait de cet édifice le symbole de son émancipation du carcan féodal. Et qui aujourd’hui se laisse aller à se soumettre aux pressions des Etats-Unis et d’Israël dont les pressions manifestes, depuis 28 ans, visent à empêcher la remise en liberté du plus ancien prisonnier politique de l’Hexagone. A se corrompre ainsi, la « Justice » bourgeoisie se fait la « putain de l’Amérique », comme le soulignait avec justesse Jacques Verges, l’avocat de ce militant communiste et anti-impérialiste incarcéré à Lannemezan dans les Pyrénées. Dans la ville qui a vu naître l’Incorruptible Maximilien Robespierre, le message affiché du haut du beffroi et les slogans criés à l’heure du marché hebdomadaire, n’en avaient que plus de sens...

 

(1) Des militants de Solidarité Georges Lille, du Comité Solidarité Basque (Lille), du comité « Libérez-les ! » (59 – 62), de la Fédération régionale CGT de l’Agro-alimentaire et de la Jeunesse communiste du Pas-de-Calais se sont joints à cette initiative.

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Georges Abdallah
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher