Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 23:34

562062_10151204189628482_1068896717_n.jpg

Ce 9 octobre, 25 salariés-es en lutte de Doux Graincourt étaient partis déployer leur banderole sur le pavé parisien.
D’autres étaient restés sur le site occupé pour accueillir tous les camarades de l’interpro venus prêter main forte à la
lutte et amener leur solidarité dans la lutte. Les drapeaux rouges de la CGT flottent dans le ciel bleu du site occupé jour
et nuit depuis le 12 septembre… un mois déjà !


A l’appel des Unions Locales CGT Interpro d’Arras, d’Auchel, de Béthune, de Bruay-la-Buissière, d’Isbergues, de Lillers et de St Pol sur Ternoise, des syndicats de l’Union Régionale Agroalimentaire, de l’UD CGT 62, c’est plus de 80 camarades de la CGT qui ont passé la journée complète à Graincourt puis qui ont accompagnés les salariés en lutte de Doux pour manifester à Bapaume.


Une présence remarquée des camarades de la CGT venus de Cegelec à Dunkerque (300 kms A-R),
du Syndicat CGT Educ’Action du département du Nord et de la CGT Moy Park d’Hénin-Beaumont, de militants des Jeunesses Communistes, de militants de la Coordination Communiste du Nord-Pas-de-Calais, de membres du Comité Lille- Métropole de Solidarité avec Cuba. Bref l’appel fût une réussite visible
tant dans la détermination, que dans la convivialité et la solidarité.


La CGT Desquesnes d’Auchel à l’organisation du barbecue solidaire, la CGT Forclum de Béthune à la sono, les Doux à la cuisson et au bar, les discussions sont allées bon train entre les salariés-es Doux présents et les syndicats CGT
présents : Moy Park Hénin - Beaumont - Educ’action Nord - Cegelec Nord-Industries Douvrin - Dunkerque – Desquesnes Auchel – Forclum Energie et Maintenance Béthune – TKE-UGO d’Isbergues – Bridgestone Béthune – Bosal Annezin – Imprimerie Detrez de Ruitz – les communaux de Bruay et de St-Pol – Herta St-Pol – Hôpital de
Béthune - Tereos Lillers-Boiry- Escaudoeuvre - du SNJ – Inspection du Travail – retraités – comité de chômeurs de Béthune et environs…(excuses à ceux oubliés)


Après un bon barbecue à 1€, toute cette troupe déterminée se dirigeait en opération escargot jusqu’ à Bapaume où nous étions environ 130 à défiler avec les drapeaux rouges, les slogans et la musique…. avant d’être reçus en mairie par l’émissaire de Jean-Paul Delevoye, ancien médiateur de la République, aujourd’hui en charge du conseil économique et social, qui nous a semblé trop défaitiste pour ici en parler : comme on dit les camarades à la sortie : « bla-bla-bla… ! ».

Nous maintenons la visibilité de cette lutte des Doux Graincourt et personne ne peut plus nier que l’usine de Graincourt a été sacrifiée par une arbitraire et organisée décision du tribunal de Quimper pour que n’apparaissent pas les magouilles du groupe Charles Doux et le milliard d’euro des subventions européenne qui lui a été octroyé depuis 10 ans.
Une lutte qui n’est pas prête de s’arrêter malgré toutes les entourloupes et les messages négatifs envoyés aux travailleurs de cette usine sacrifiée et que nous, ensemble, allons faire redémarrer à un moment ou un autre parce que les salariés-es veulent travailler et vivre ici dans le Nord-Pas de Calais.

 

INTEDICTION DES LICENCIEMENTS BOURSIERS

NATIONALISATION DE SITE DE GRAINCOURT

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher