Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 13:29

 1119-marwan-barghouti.jpg

« Je ne suis pas un terroriste, mais pas non plus un pacifiste. Je suis simplement un gars normal de la rue palestinienne défendant la cause que tout autre opprimé défend : le droit de m’aider en l’absence de toute aide venant d’ailleurs. », confie Marouane Barghouti dans le Washington Post du 16 janvier 2002.

Marwne Barghouti est né le 6 juin 1958 à Ramallah. Le monde qu’il découvre le révolte et il entre dès l’âge de 15 ans en résistance : il adhère au Fatah. Il est emprisonné par les Israéliens en 1976 à l’occasion d’une manifestation qualifiée de « révolte palestinienne »… Il en profite pour apprendre l’hébreu. À sa sortie d’incarcération, il entre à l’Université de Beir Zeit où il obtient une maîtrise en histoire, une autre en science politique et encore un diplôme de 3ème cycle en relations internationales.

Organisateur hors pair et homme de terrain très apprécié pour ses qualités d’orateur, il est l’un des principaux initiateurs de la 1ère Intifada en 1987, mais il est très vite arrêté par l’armée israélienne et expulsé vers la Jordanie. Il ne peut revenir d'exil qu'après la signature des accords d'Oslo en 1994. Il est élu au Conseil législatif de Palestine en 1996, il y défend la nécessite d'une paix avec Israël. Il devient secrétaire général du Fatah pour la Cisjordanie.

Le 28 septembre 2000 la provocation d’Ariel Sharon sur l'esplanade des mosquées lance la seconde intifada et la situation politique se tend à nouveau. Barghouti est accusé par Israël de lancer, via un sous-groupe appelé les brigades des martyrs d'Al-Aqsa, des attentats-suicides sur le territoire israélien et contre les colonies israéliennes.

Après une tentative d’assassinat de l’armée israélienne dont il faillit être victime en 2001, il est capturé par Israël le 15 avril 2002 et inculpé de meurtres et d’entreprise terroriste. Soutenant les attaques armées contre l'occupation israélienne, il rejette les attaques contre des civils sur le territoire d'Israël.

Il est condamné le 20 mai et le 6 juin 2004 à la réclusion à perpétuité et 40 années d’emprisonnement.

A la veille des élections législatives palestiniennes de janvier 2006, il plaide pour l’unité des deux principaux courants palestiniens. Quelques mois plus tard, après la défaite de son camp, il est à l’origine, en mai, du Le "document des prisonniers" , une plate-forme inspirée du programme du Fatah, mais acceptable par le Hamas.

 

Pour réaliser la paix, les Palestiniens ont besoin d'unité nationale, autant que les Israéliens ont besoin d'un consensus pour leur retrait. L'homme qui symbolise l'espoir d'unité chez les Palestiniens est Marwan Barghouti.

 

Il est âgé de 54 ans et marié à l’avocate Fadwa Barghouti.

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher