Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 11:02

P1012272.JPGIls ne l'ont pas cherchée mais c'est une belle tribune qui s'est ouverte hier devant le tribunal administratif de Lille aux trois maires communistes de Rouvroy, Evin-Malmaison et Auby, désireux de saisir les biens de Recylex. La décision sera rendue ce matin mais le déplacement est de toute façon maintenu.

 

D'ordinaire sobre, le tribunal administratif de Lille a pris des couleurs hier après-midi. Rouges. Dès 14 h, drapeaux PCF et CGT en main, syndicalistes, militants et élus communistes de l'agglomération mais aussi du conseil régional ont convergé rue Jacquemars-Giellée. Ambiance bon enfant mais résolue. « Il faut être solidaire. Les trois maires défendent l'emploi de manière légitime et ne devraient pas être traînés devant le tribunal», estime Hervé Poly, secrétaire de la fédé PCF 62. « C'est vraiment du grand cinéma, que voulez-vous que trois élus fassent à des agents de sécurité ? Ont-ils des millions dans leur coffre ? Moi j'ai trop mal au dos pour le porter », ironise Jean Haja en évoquant le projet de « descente » au siège de Suresnes.

Incompétence

L'humour n'est pas la qualité première des avocats de Recylex et ce n'est pas ce que leur client demande. Il demande trois choses : la suspension de la mise en demeure de verser 6 millions d'euros, l'annulation de leur décision de saisir les biens au siège social et la condamnation de chaque commune à une amende de 2 000 euros. « Cette affaire ressemble à un condensé des illégalités envisageables en matière de droit administratif, attaque Me Guilmain. Un maire n'a aucunement le pouvoir de décider de procéder à une saisie de biens appartenant à une personne morale ou physique, et un maire ne peut intervenir sur le territoire d'une autre commune (en l'occurrence Noyelles-Godault). » Son confrère rappellera que Recylex « n'a aucun rapport avec Indra et qu'elle n'a jamais été propriétaire du terrain, cédé à Sita en 2004 ».

« Terres polluées »

Aux arguments de droit, les maires qui ont assuré leur défense eux-mêmes, ceints de leur écharpe tricolore, se sont placés sur le terrain de la morale. « Il suffit qu'un patron voyou lève le petit doigt pour qu'en 48 heures, nous les élus soyons amenés à comparaître devant un tribunal ! La prise de la Bastille n'était pas légale mais si elle n'avait pas eu lieu la République n'existerait pas !,tonne Freddy Kaczmarek, maire d'Auby. Cela fait 10 ans que je considère que Recylex doit de l'argent à la Nation !

L'argent public consacré à la dépollution du site et que vous n'avez pas déboursé appartient à la nation ! » C'est le procès Metaleurop qui se rejoue. Jean Haja s'offusque que Recylex prenne « une posture de victime. La Région verse des subventions pour payer des études pour laver ces terres polluées. On peut polluer et se retirer en disant c'est pas nous ! La pollution reste autour, des gens souffrent du saturnisme.

» « Les 4 500 Évinois ont des terres polluées. Les projets sont difficiles à monter à cause de ça » s'indigne Bernard Staszewski, maire d'Evin, porte-parole d'une population « bafouée et humiliée ».

Face à la grêle, Me Puech ajoutera que ce sont 20 M E qui auront été versés par Recylex aux anciens salariés.

Certes, mais contraint par la justice.

Jean Haja évoque la destruction de l'industrie locale. « Trop c'est trop ! À chaque fois, on doit accompagner en tant qu'élu les salariés qui souffrent. » Le public se retient de ne pas applaudir. Les élus revendiqueront leur liberté d'expression et feront part de leur étonnement d'être présent. « Je n'ai pris aucun acte administratif, aucune délibération, il n'y a eu que des courriers », dit Freddy Kaczmarek. «Vous avez pris un acte administratif, une lettre de mise en demeure en est une », précisera la présidente qui devrait rendre sa décision ce matin. « On nous convoque par fax mais on nous répond par courrier », s'étonnera Bernard Staszewski qui, comme les autres, sera dans le bus ce matin.

 

Par La Voix Du Nord

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher