Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 17:07

tsp-6ca79-1-.jpg

 

A un an des élections présidentielles Claude Guéant exulte. Il se satisfait d’être sur le chemin des 30 000 reconduites à la frontière pour 2011 : un record historique ! Depuis que le porte-flingue de Sarkozy a pris son poste de ministre de l’intérieur le 27 février, il n’a cessé de zigzaguer entre polémiques, dérapages et offensives concernant l’immigration. Afin de continuer la besogne de ses camarades Besson et Hortefeux, les préfectures sont soumises à des consignes très précises. Le placement en centre de rétention et l’expulsion sont l’objectif numéro 1 pour cette fin d’année et à l’approche des échéances électorales.

Ainsi, une véritable traque est organisée à coup de rafles, les centres de rétentions sont pleins à craquer (l’emprisonnement d’enfants en bas âge est fréquent) et l’expulsion est un objectif pour le gouvernement actuel. Toute une partie de la population, souvent en situation de grande précarité vit cette politique inhumaine au quotidien, que ce soit à l’école, au travail, dans la rue ou à la maison.

Les Jeunes Communistes n’acceptent pas et n’accepteront jamais ces exactions légales.

Cette stratégie du chiffre et de l’effet d’annonce détourne l’intérêt public des véritables problèmes sociaux et internationaux. Au lieu de donner de véritables réponses au chômage et à la précarité, le gouvernement brandit l’immigration comme l’un des principaux maux de la société. Au lieu de parler de l’impérialisme et du néocolonialisme que la France mène plus que jamais, les capitalistes voudraient nous faire croire que le pays ne peut plus supporter l’arrivée de migrants venus de pays que nous pillons politiquement et économiquement. A l’heure des plans d’austérité en Europe il est de bon ton de stigmatiser une partie de la population et de diviser l’ensemble des travailleurs face à leurs véritables intérêts.

Face à cette politique gouvernementale le Mouvement des Jeunes Communistes exige : La fermeture des centres de rétentions administratifs, L’arrêt pur et simple des expulsions, Le basculement des moyens mis a disposition pour les expulsions et la rétention vers l’accueil et l’intégration, Un contrat de travail ou un certificat de scolarité = régularisation immédiate.

Ni expulsions, ni exploitation, le peuple ensemble !

 

source : http://paris.jeunes-communistes.org/Un-tres-bon-bilan-Ou-la-sombre

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher