Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 10:14

179579_10150988555623482_1147698193_n.jpg

Lors de leur dernière assemblée générale du samedi 20 juillet les Jeunes Communistes du Pas-de-Calais ont renouvelé leur direction départementale. Après 4 ans au poste de Secrétaire Fédéral Simon Poudroux cède sa place à Stéphane Victor, militant à la JC depuis 5 ans et élu à l’unanimité.

 

Au cours des dernières années c’est un important renforcement qu’a connu la fédération du Pas-de-Calais à l’image de la création de nouvelles unions de Villes, comme celle de Calais et de nombreuses luttes auprès des travailleurs, étudiants et lycéens.  

Pour les JC62 et leur direction, en ces temps de politiques d’austérité, il est plus que jamais nécessaire de faire prendre conscience à la jeunesse que le changement ne passera que par les luttes et que ces luttes ne peuvent exister sans organisation, le mouvement des jeunes communistes de France. Continuer le renforcement de celle-ci est donc une priorité.

L’austérité n’est pas la solution pour sortir le pays et l’Europe de la crise capitaliste, mais il existe des alternatives à cette société : le Socialisme. Celui-ci ne se gagnera que par la lutte… de classe.


C’est à ce travail que s’attachera la nouvelle direction départementale en lien avec l’ensemble des militants du département.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 13:18

alleg.jpg« Je dois mon récit à tous ceux qui, chaque jour, meurent pour la liberté de leur pays »

 

Nous apprenons ce matin avec une immense tristesse le décès de notre ami et camarade Henri Alleg. Militant infatigable de l'anticolonialisme, il est connu pour avoir révelé la pratique de la torture par les paramilitaires pendant la guerre d'Algérie, avec son livre La Question.

 

Alors directeur de l'Alger républicain, journal progressiste algérien, il est arrêté peu après son ami Maurice Audin, encore aujourd'hui disparu. Emmené par les paras, Henri subit la torture, les interrogatoires, les humiliations, les menaces. Sans broncher, sans jamais répondre aux questions. Mais pas sans parler, sans témoigner : son livre La Question rend public la torture des forces françaises. Interdit en France, réédité et diffusé clandestinement, son ouvrage est parmi les premiers à dénoncer les pratiques de l'armée française. 150 000 exemplaires sont vendus sous le manteau en quelques semaines.

 

Henri n'a jamais cessé d'être un militant progressiste, communiste tout au long de sa vie. Il a fait la démonstration à travers ses combats contre le régime vichyste, contre la colonisation qu’il refusait les barrières que les puissants érigeaient entre les peuples. Militant du Parti communiste algérien, il luttait pour la libération de cette colonie aux côtés de ces Algériens que l’empire colonial français ne voyait que comme de vulgaires sujets soumis et méprisés. Avec l'association Agir contre le colonialisme aujourd'hui, il combattait sans cesse les situations coloniales qui persistent sur le globe avec au premier rang, la question palestinienne.

 

 

Témoin infatigable, il a parcouru la France pour témoigner, pour raconter son parcours, pour inviter son auditoire à être vigilant face à toute forme d'injustice, notamment le colonialisme. Il aimait à qualifier La Question de « lignes, hélas, encore actuelles ». Les multiples guerres que mènent les grandes puissances encore aujourd’hui en sont malheureusement l’illustration.

 

Sa présence à la fête de l'Humanité chaque année, sa disponibilité à échanger, avec les plus jeunes resteront des souvenirs forts pour des générations de militants du MJCF.

 

Les jeunes communistes apportent tout leur soutien à la famille et à l'entourage d'Henri Alleg dans ces moments douloureux.

 

Nous poursuivrons le combat de nos aînés, de nos amis, contre les injustices, contre le colonialisme, contre le racisme,  pour la paix.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 09:31

945170_632285993448566_407767995_n.jpg

 

Les travailleurs de Fraisnor en lutte depuis des mois pour sauver l'usine et sa production organise un KARAOKE de solidarité avec ambiance et musique et barbecue.

 

Réservation sur : lacommune71@live.fr

 

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 10:26

1008550_603109946388879_9319182_o.jpg

La quatrième édition du festival de la Résistance fut une belle réussite. C’est plusieurs centaines de personnes qui se sont déplacées sous le soleil de Carvin pour entendre une douzaine de groupes: Lénine Renaud, les Murmures de la Rue, Les Fils de flûte, BY-K .…

 

Le secrétaire des jeunes communistes de Carvin se chargea de donner un message politique et de lutte en parlant d’Antifascisme, d’emploi, de Palestine, de Cuba ….. Et bien sûr de Lutte contre l’apartheid avec Nelson Mandela.

 

C’est dans une belle ambiance que des représentants CGT de deux boites en lutte, Fraisnor et les Voyages Dourlens, ont également pris la parole pour délivrer un message combatif et de résistance.

 

 


 

 

Nous tenons à souligner la présence du Collectif Bassin Minier pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, de l’AFPS, de l’association France Cuba et des Jeunes Ecolos bassin minier.

 

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 09:40

1045143_10151693764919507_1409081337_n.jpg

Communiqué de soutien aux salariés de KEOLIS – VOYAGES DOURLENS

 

 

            Suite au licenciement de notre camarade Damien CHABE de la compagnie de transport des Voyages Dourlens de Bruay-La-Buissière pour avoir formé une fraction CGT mais également pour avoir protesté contre les nombreux retards de paiements, un comité de soutien s’est formé et se regroupe tout les jours depuis deux semaines devant le dépôt de l’entreprise afin d’exiger sa réintégration.

 

Ce mouvement est soutenu par plus des deux tiers des salariés et une alerte sociale a été déposée afin d’entretenir des négociations avec la direction pour la réintégration de notre camarade Damien mais également pour exiger de meilleures conditions de travail.

 

Face à une direction muette, bornée et désireuse de liquider à petit feu les Voyages Dourlens, les jeunes communistes du Pas-de-Calais soutiennent activement les salariés dans leur mouvement et leurs revendications :

 

- Réintégration de Damien Chabé

- Respect de la convention collective

- Organisation du travail

- Sécurité au travail

- Mise en sécurité et en conformité du Parc de véhicules

- Respect des usagés, qualité de nos prestations

- Mise en place d’une procédure caisse

- Mise en place d’une procédure en cas d’agression du personnel roulant

- Plus de communication interne

 

Nous estimons que ce sont des revendications justes et raisonnables. Il est temps que la direction respecte ses salariés, qui ne demandent qu'à travailler dans de bonnes conditions.

 

La politique du groupe KEOLIS est significative d’un modèle économique destiné à exploiter les salariés afin d'engranger encore plus de profits.

 

A cela, nous proposons un réel service public du transport délivré de la loi de la finance et désireux d’offrir un service de qualité aux usagers (et non clients) ainsi que des conditions de travail décentes pour les salariés.

 

Pour le mouvement

Simon POUDROUX

Secrétaire fédéral


 

 

 

SOUTIEN SANS FAILLE AUX SALARIES DES VOYAGES DOURLENS !

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 09:32

affiche_kermesse.jpg

 

Les salariés des Voyages Dourlens seront également présent.( Soutien à Damien Chabé. Une exigence : sa réintégration. ).

Un bel exemple départemental de convergence des luttes !

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 09:28

1000987_3116319124629_1843214609_n.jpg
Poursuite de la mobilisation à Dourlens. Indignés par la posture irresponsable de la direction de l’autocariste (groupe Kéolis) qui méprise le Code du Travail et, de surcroît, refuse de réintégrer Damien Chabé, licencié pour avoir jeté les bases d’un syndicat CGT, les salariés de Dourlens pourraient déposer « un préavis de grève, ce mardi ou mercredi », assure le leader syndical, au milieu de ses supporters. Et Damien Chabé de se féliciter de succès de la mobilisation solidaire interprofessionnelle. Elle se poursuivra ce mardi 2 juillet de 6 à 19h, devant les grilles de l’entreprise, 3, rue de Bellevue à Bruay-la-Buissière. Seul bémol, l’indifférence affichée par Alain Wacheux. Sollicité à trois reprises, le maire PS de Bruay-la-Buissière semblerait tarder à manifester sa solidarité avec le personnel en lutte...


ce dimanche 7 juillet, les « Dourlens » participeront à la kermesse révolutionnaire organisée à Feuchy, dans l’Arrageois, par les travailleurs de Fraisnor en occupation de leur usine depuis la fin mai. Un bel exemple départemental de convergence des luttes !

 

La jeunesse communiste du Pas-de-Calais, réafirme son soutien à Damien et aux travailleurs en lutte.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 16:18

P5251137 (1)

 

COMMUNIQUÉ du 24 JUIN 2013

 

Expédition des travailleurs chez l’exploiteur belge LEEMANS

 

Le 20 juin 2013, une expédition de 18 d’entre nous s’est invitée dans la banlieue bruxelloise chic et verdoyante, lieu de villégiature du capitaliste « fier de l’être », Monsieur LEEMANS fossoyeur de l’outil de travail de 120 salariés, le bien nommé monsieur 6%.

 

A sa grande stupéfaction, dès l’ouverture de la porte, nous lui avons remis en main propre 3 factures :

  • 37 889€ pour 30 jours de gardiennage du bâtiment industriel.

  • 300 000 € de cotisations sociales volées aux salariés car non reversées aux divers organismes sociaux.

  • 50 000 € par salarié pour le préjudice subi.

 

Lors du débat qui s’est instauré, il n’a pas hésité à agresser la CGT en l’accusant de mentir aux salariés et de s’être opposée aux licenciements de 60 salariés.

 

De plus, il a reconnu et trouvé tout à fait normal de prélever 6% d’intérêts sur les placements de capitaux sur les comptes courant et a soutenu avec agressivité qu’il n’avait pas à en informer les délégués du personnel.

 

Nous lui avons répondu que les élus CGT n’auraient jamais accepté ce racket sur la force de travail des salariés, qui s’élève à 595 000 € pour la période entre 2007 et 2012.

 

Autre aveu, son refus de céder l’entreprise au repreneur qui souhaitait en 2011 l’acquérir pour l’euro symbolique, un refus motivé par son propre égoïsme, considérant qu'il y perdrait trop, alors que c’est à ce prix qu’il a acquis FRAISNOR en 2006. Il a fait passer la défense de son patrimoine et de ses petits intérêts personnels au détriment des 120 travailleurs aujourd’hui sur la paille.

 

Contrairement à nous, Leemans n'est pas sur la paille mais vit sous la paille dans une grande maison au toit de chaume sur un vaste terrain de 2000 m2 avec piscine, dont la valeur est d’au minimum 1.000 000 €.

 

Aussi, la lutte continue, nous en sommes aujourd'hui au 33ème jour d'occupation totale, nous attendons avec impatience la réunion du comité de pilotage en préfecture, nous exigeons des engagements forts des pouvoirs publics, sinon ça finira mal !

 

Nous en discuterons le dimanche 7 juillet 2013 à partir de 11h, lors de la fête des travailleurs en lutte qui de déroulera sur le site de FRAISNOR.

 


 

Contact : Christian DELEPINE au 06 63 87 35 90

 

TOUJOURS UNIS-DEBOUT-DÉTERMINÉS !

NOUS LUTTERONS JUSQU’Á LA REPRISE DE LA PRODUCTION

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 15:45
410-photoIntro.portrait.jpg
Il y aura 45 ans, jour pour jour, le 29 juin 1968, mourait le jeune communiste Marc LANVIN, au 45 rue Pasteur à Achicourt, sous les balles des nervis de la droite UDR (Union de la Droite Républicaine).

Pour seule raison, l’engagement sans réserve d'une jeunesse qui aspirait au changement.
Il n’avait alors que 18 ans.
 
Il fut lâchement assassiné la veille du second tour des élections législatives, lors d’une tournée de surveillance de l’affichage en faveur du candidat d’union de la gauche Guy MOLLET.
 
C’est en hommage à notre camarade communiste Marc, que la Fédération du Parti Communiste du Pas de Calais, la section Communiste d’Arras et les jeunes communistes déposeront une gerbe en souvenir, sur les lieux mêmes de sa mort tragique.

45 rue Pasteur à Achicourt, vendredi 28 Juin 2013 à 19 h.
 
L'assassinat récent, à Paris, d'un jeune anti-fasciste nous rappelle que "la bête immonde" n'est pas morte.
En cette période délétère, dans notre société troublée, en manque de repères, dans laquelle les paroles réactionnaires, racistes, homophobes se libèrent et déversent leurs flots de haine,

SOUVENONS-NOUS !
 
Soyons nombreux vendredi à ACHICOURT.


Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Rendez-vous
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 15:42

 

violencespolicieres11juin2013.jpg

 

Il y a 10 jours, comme partout en France, les jeunes communistes du département de l'Hérault et des militants d'organisations progressistes et antifascistes ont appelé à un rassemblement pacifique pour honorer la mémoire de Clément Méric mort sous les coups de nervis d'extrême droite.

Les jeunes communistes 34 ont répondu d'autant plus présents à ce rassemblement que quelques jours avant, un jeune communiste s'était fait lâchement agressé dans un restaurant par des militants extrême-droite en plein centre de Montpellier. 

Quand les prieurs de rues ont le droit de perturber un rassemblement...

Alors que la loi pour le mariage pour tous est adoptée depuis plus d'un mois et que le premier mariage homosexuel a eu lieu dans cette ville, des prieurs de rues intégristes sont eux aussi présents à quelques encablures du rassemblement en la mémoire de Clément Méric. Non contents d'occuper l'espace public avec leurs prières pour exiger le retrait d'une loi adoptée et qui est signe de progrès et d'égalité pour tous, ils décident alors de perturber le rassemblement antifasciste.

Plusieurs intégristes viennent alors provoquer le rassemblement pacifique, en déroulant notamment des banderoles à caractère homophobe et en scandant des slogans ouvertement racistes. 

Le ton montent rapidement entre des jeunes antifascistes et les intégristes, des camarades de la JC dont Yahya Sanchez, membre du conseil national du MJCF et responsable départemental de l'Hérault ont tenté de s'interposer pour faire retomber la tension. Après de longues minutes d'observations, et alors que de nombreux militants antifascistes les pressent pour retrouver de la sérénité, les forces de l'ordre décident intervenir. 

Loin d'arrêter les perturbateurs et ceux qui occupent illégalement l'espace public avec leurs prières de rues, les forces de l'ordre préfèrent interpeller violemment deux manifestants, dont Jean Sanchez. Après plus de 12 heures en garde à vue, il est relâché mais convoqué le 15 octobre prochain accusé de coup et blessure sur les forces de l'ordre. 

2 poids, 2 mesures : il vaut mieux manifester en priant dans la rue contre une loi qui fait progresser l'égalité pour tous, plutôt que se rassembler pacifiquement en la mémoire d'un jeune homme mort sous les coups de l'extrême droite ! 

Le signal envoyé par le pouvoir policier ne peut pas être celui-là ! 

Nous exigeons donc l'arrêt de l'ensemble des poursuites contre notre camarade Yahya Sanchez. De nombreuses vidéos et photos commencent à parvenir aux camarades de l'Hérault. Nous réitérons l'appel à nous faire parvenir toutes les preuves et témoignages à cette adresse : mouvementjeunescommunistes@gmail.com.

Et nous appelons à la solidarité financière pour que Yahya, les camarades et sa famille puissent payer les frais de justice déjà engagés.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher