Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 13:19

Sur sa page Facebook, Nicolas Reynès, 21 ans, candidat aux élections législatives dans le Nord, a renvoyé vers un site prônant l'eugénisme et le nazisme, intitulé « Les Élégances ». Ce site, désormais fermé, affirme en une son eugénisme : « Lorsque l'on n'a pas l'argent, pas la santé, pas la beauté, pas l'instruction à donner à une progéniture, faire un enfant devient un crime contre l'humanité, se retenir un acte de grandeur. »

 

 

090314-arras-fn

 

On pouvait également y voir des photos érotiques de jeunes femmes, exclusivement blondes ou rousses, avec des légendes à la gloire de la race blanche. Des « liens » que Nicolas Reynès, étudiant en quatrième année de philosophie, reconnaît avoir partagés sur son compte Facebook par « goûts personnels en matière d'esthétique ». Arguant que sa page n'était consultée que par ses amis... alors qu'elle est accessible à n'importe quel membre du réseau social ! Mais, plus dérangeant encore, « Les Élégances » aurait fait l'apologie des nazis.

 

C'est un blog d'extrême gauche, Lutte en Nord, qui l'affirme après avoir « capturé » des écrans dudit site avant qu'il ne ferme. On peut notamment y voir qu'Anders Breivik, le terroriste d'extrême droite norvégien, y est présenté comme un héros. Des photomontages mettant en scène des images du IIIe Reich portent cette mention : « La collaboration, c'était mieux avant. » Lutte en Nord accuse Nicolas Reynès d'être à l'origine du site, ce que réfute catégoriquement l'étudiant villeneuvois : « Je ne peux pas faire l'apologie d'une idéologie qui considérait les Français comme des Latins dégénérés. Je suis un patriote français ! »

 

Et le responsable FNJ de brocarder « une manipulation à quelques jours de la présidentielle » : « Je partageais les galeries de jolies filles, pas le reste du site. » Toujours candidat ? Mis au courant en direct par un journaliste de Public Sénat mercredi, le directeur de campagne de Marine Le Pen avait promis d'exclure Nicolas Reynès si les faits étaient avérés. Hier, le jeune homme reconnaissait avoir été « suspendu » par le FN : « Je suis dans le noir concernant ma candidature dans la deuxième circonscription. » Sur sa page Facebook, le militant fait toujours campagne. Une affiche de Marine Le Pen a remplacé « Les Élégances ». •

 

 

M. VDK. La Voix du Nord

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 19:13

Fusillé à l’âge de 22 ans, Léon Bailleux entra en résistance au sein des FTP pour lutter contre le fascisme de l’occupant nazi et de ses collabos vichystes. Fidèle à ses convictions et à l’intérêt des travailleurs, il entra clandestinement aux jeunesses communistes et en devint le secrétaire de Barlin. Il joua un rôle clé lors de la grande grève patriotique des mineurs de mai-juin 1941, Preuve que, malgré les propos de trop nombreux détracteurs, les communistes français n’ont pas attendu l’invasion de l’URSS pour entrer en résistance… Bien au contraire,
le PCF et la jeunesse communiste ont été les seules organisations politiques à s’être organisées clandestinement dès leur interdiction.

Léon Bailleux, est pour le mouvement des jeunes communistes, un exemple. Il s’est battu avec conviction et détermination pour une France libre, une France libérée du joug fasciste et de l’exploitation capitaliste.
Pour cela, nous devons perpétuer sa mémoire et son combat afin que sa mort ne soit pas vaine. Car encore aujourd’hui, de trop nombreuses idées nauséabondes sévissent encore dans notre société :
− Celle de la chasse des sans papiers,
− De l’instrumentalisation de la misère,
− De la stigmatisation des plus précaires
Pour leur faire porter le chapeau de la crise capitaliste.

Autrefois, les boucs émissaires étaient les juifs. Aujourd’hui ce sont les Arabes ou encore les consommateurs de viande Halal. Il est tellement plus facile de s’attaquer à ces citoyens qu’au nœud du problème !

Le fascisme, chien de garde du capitalisme, doit être combattu sans relâche. Nous ne pouvons pas laisser aux nouvelles générations, une société de haine, de repli sur soi, une société ravagée par le libéralisme causant le chômage et la précarité. Nos anciens se sont battus. Beaucoup sont morts pour des valeurs, des conquêtes sociales. C'est notre devoir de les défendre !

Léon Bailleux était un fidèle partisan de la lutte des classes. La jeunesse communiste s’inscrit dans cette démarche et appelle à continuer la lutte dans les mobilisations.

Léon Bailleux, Guy Moquet et tant d’autres encore, ont donné leur vie au service d’une cause commune. Leurs morts ne seront pas vaines. Le mouvement des jeunes communistes poursuit la lutte défendue par ces héros de la résistance.

Nous agissons pour une devise commune : Unir, Lutter, Vaincre !

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Vie du MJCF62
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 19:52

Il est « la » figure de la Résistance barlinoise. Ce samedi 14 avril, le PCF lui rendra un hommage appuyé (1) à l’occasion du 70e anniversaire de son assassinat. Sur ordre de l’occupant allemand, Léon Bailleux a en effet été fusillé au fort du Vert Galant, près de Lille, le 14 avril 1942.

 

Il n’avait que 22 ans ! Mineur à la fosse 7 de Barlin, il dirige la Jeunesse communiste locale lorsque la guerre éclate. Plus tard, il joue comme syndicaliste un rôle actif dans le succès de la grève patriotique de Mai-Juin 1941. L’occupant le traque alors pour « menées communistes ». Animateur du PCF clandestin du secteur de Noeux-les-Mines, il intègre la résistance et les Francs-Tireurs et Partisans (FTP) dont il sera un lieutenant. On lui prête alors des actes de sabotage du côté de Drocourt. En novembre 1941, l’occupant retrouve à son domicile 40 kg de dynamite dérobé deux mois auparavant à la poudrière de Beaumont. Arrêté, Léon Bailleux est condamné à mort… Pour Jean-Paul Courchelle, secrétaire du PCF de Barlin, à quelques jours de la Présidentielle, la cérémonie sera « l’occasion de rappeler à la population que cette guerre n’est pas arrivée par hasard, et qu’aujourd’hui en France s’appuyant sur le mécontentement populaire, une organisation similaire au parti nazi risque de répéter l’histoire ». Mais surtout de « témoigner notre reconnaissance à tous ces jeunes qui se sont sacrifiés pour nos libertés ». Des jeunes auxquels une attention particulière sera accordée cette année puisque le collège Jean-Moulin de Barlin accueillera « en mai et juin une exposition autour de l’engagement de la jeunesse dans la résistance ». Un concours de dessin leur sera aussi suggéré. Le plus significatif ornera le timbre-commémoratif bientôt édité à la mémoire de Léon Bailleux.

 

gugul-html-m65ed1c20Jacques KMIECIAK

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 18:45

 


 

 

à 48h du 1er tour de la présidentielle, le PCF et la JC de Carvin proposent de se rassembler en toute convivialité pour rappeler l'importance d'aller voter le 22 avril et de soutenir la candidature de Jean Luc Mélenchon.

Au programme : cocktail amical, musique en acoustique avec quelques membres du groupe Skanabitch. Les musiciens sont les bienvenus avec leur instrument pour improviser un concert en acoustique!

Entrée gratuite, boissons et grillades à prix prolo !!!
VENEZ NOMBREUX !!!

Vendredi 20 Avril

18h à 22h

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Rendez-vous
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 16:52

Marine Le Pen a déploré ce matin « La résurrection du PCF avec son cortège de folie, de violence et d'anarchie ». Une fois encore, l'extrême droite montre son vrai visage, celui de la haine.

anti-fn-5c692_0_0.jpg


Si la poussée du Front de gauche donne de l'urticaire à Marine Le Pen, c'est parce que cette dynamique rend l'espoir à des milliers de Français quand le FN ne sait faire que surfer sur la désespérance populaire. Le Pen n'aime les ouvriers et tous les salariés de notre pays que lorsqu'ils sont divisés, résignés, abandonnés à leurs souffrances. Mais qu'ils relèvent la tête avec un parti qui les a toujours défendus et voilà que les diatribes anticommunistes les plus éculées ressortent du placard.

 

Le cauchemar du FN ne fait que commencer. Avec le Front de gauche, le PCF mettra tout en œuvre pour éjecter le plus loin possible le FN de la vie politique nationale. Le vote Jean-Luc Mélenchon sera, le 22 avril, le vote le plus efficace pour y parvenir. Mettre Marine Le Pen loin derrière le Front de gauche ce jour là, ce sera libérer l'espoir pour tout notre peuple.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 13:30

Le parquet de Saint-Étienne choisit l’incarcération d'un condamné libre, au détriment de sa réinsertion

 

spip.phpLe 5 mars dernier, Antoine D.* a été incarcéré sur décision du parquet de Saint-Étienne dans le cadre de l'exécution d'une peine aménageable. Le Procureur allègue d'une obligation réglementaire alors que les textes lui permettaient de ne pas procéder à une incarcération socialement nocive.


En 2008, alors qu'il était mineur, Antoine D. avait été condamné par le tribunal pour enfants de Saint-Étienne à une peine de 4 ans de prison, assortie d'un sursis avec mise à l'épreuve, comportant les obligations de suivre une scolarité et d'indemniser les victimes de ses délits. Aujourd'hui, Antoine est âgé de 22 ans. Il est titulaire d'un baccalauréat littéraire et vit avec sa compagne depuis plus d'un an. Il a occupé plusieurs mois le poste de réceptionniste dans un hôtel lyonnais, notamment pour financer ses études. Depuis septembre dernier, il est inscrit en première année de droit à l'Université Lyon II, où il suit les cours avec « assiduité » selon une attestation de plusieurs enseignants. Il vient de passer ses examens de mi-semestre. Il s'investit dans la vie associative de la faculté et avait présenté, pour l'année en cours, sa candidature pour siéger au conseil d'administration de l'établissement. A côté de ses études, il occupe également le poste de trésorier au sein d'une organisation politique.

 

Le 5 mars 2012, Antoine était convoqué à l'hôtel de police de Lyon pour une simple « notification de jugement ». Arrivé sur place, il était « retenu » puis conduit à la prison de Lyon quelques heures plus tard pour y être écroué. Cette incarcération a été décidée par le parquet de Saint-Étienne, qui a fait le choix de mettre à exécution en prison un arrêt de révocation partielle du sursis avec mise à l'épreuve de l'intéressé. Cet arrêt avait été prononcé le 4 janvier 2012 par la chambre de l'application des peines de la cour d'appel de Lyon, qui avait relevé « qu'en s'abstenant (...) de faire connaître sa nouvelle adresse » au juge de l'application des peines pendant deux années, Antoine « a violé les obligations dont il était débiteur » dans le cadre de sa condamnation initiale. Cependant, prenant acte de la situation personnelle de l'intéressé à la date du jugement, la Cour limitait la révocation « à un quantum aménageable de deux années » afin de « ne pas entraver sa réinsertion ». Il appartenait ensuite au parquet de Saint-Étienne de mettre à exécution cette décision. Celui-ci n'a pas entendu l'appel du pied de la Cour pour que la peine soit directement aménagée, et préféré une incarcération, faisant fi de la situation individuelle d'Antoine.

 

Pour justifier l'opportunité de la décision de ses services, le procureur expliquait à l'OIP, le 29 mars dernier : « nous sommes obligés de mettre à exécution » les mesures de révocation de sursis car ces mesures « sont exécutoires par provision », c'est à dire que « ça s'exécute tout de suite et ça déroge à toutes les autres règles » qui favorisent l'aménagement des peines d'emprisonnement inférieures ou égales à deux ans. Or, l'article D. 147-16-1 du code de procédure pénale visé par le magistrat permet pourtant au parquet de ne pas procéder à l'incarcération « si la situation particulière du condamné le justifie ». 


Du fait de sa détention, Antoine a du interrompre ses études et l'ensemble de ses activités. Actuellement incarcéré à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône où il a été transféré, Antoine explique, dans un courrier à l'OIP : « j'ai mis tellement de force et d'énergie à ma réinsertion, baccalauréat, études supérieures, travail afin de payer les frais d'études, que cette condamnation ne me prive pas seulement de liberté mais d'avenir et d'espoir ».

 

 

L'OIP rappelle :

– que la loi prévoit que « les peines sont aménagées avant leur mise à exécution (...) si la personnalité et la situation matérielle, familiale et sociale du condamné ou leur évolution le permettent » (art. 707 du CPP) et que « les personnes non incarcérées, condamnées à une peine inférieure ou égale à deux ans de prison (...) bénéficient, dans la mesure du possible et si leur personnalité et leur situation le permettent » d'un aménagement de leur peine (art. 723-15 du CPP) ;

– que le Conseil constitutionnel a élevé au rang de principe constitutionnel l'individualisation des peines (décision n° 2010-6/7 QPC du 11 juin 2010) ;

– que le garde des Sceaux a récemment demandé aux magistrats du parquet « de favoriser le prononcé de mesures d'aménagement de peine lorsque la personnalité et la situation des condamnés le permettent » (circulaire du 8 mars 2012 relative aux instructions générales de politique pénale, voir également les circulaires du 12 mai 2011 et du 29 septembre 2009).


* Le prénom a été modifié.

 

Envoyez vos dons pour sa défense et vos lettres de soutien au 87 rue Montesquieu 69007 Lyon.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 11:29

 

Salah Hamouri est un jeune franco palestinien, né le 25 avril 1985, condamné à 7 ans de prison par un tribunal militaire israélien, illégal au regard du droit international, après 3 ans d’incarcération arbitraire sans jugement. Il a été inculpé en 2005, son dossier ne reposant que sur des suppositions, sans preuves matérielles, clamant haut et fort son innocence.

L’unique geste que le président Sarkozy aura produit en 6 ans est d’avoir demandé poliment au gouvernement israélien la libération de Salah le 18 décembre 2011, soit 20 jours de peine supplémentaire. Salah témoignera à sa libération, de sa grève de la faim dénonçant les conditions d’incarcération inhumaines et des efforts de son Comité de Soutien présidé par Jean-Claude Lefort grâce à qui il doit sa libération et dénonce les « efforts » tardifs et timide de l’Etat Français. Le Mouvement Jeunes Communistes de France a lui aussi participé activement à la lutte pour sa libération en multipliant les interpellations au gouvernement par courrier, les initiatives militantes de terrains et envers les médias pour rompre le silence sur la situation de Salah, ainsi que des 11 000 prisonniers politique palestiniens.

Aujourd’hui Salah, vient nous rendre visite en France. Le Comité National de Soutien, conscient de la grande implication du MJCF pour la libération de Salah, nous a proposé d’organiser le mercredi 25 avril son anniversaire. Ce moment constitue pour nous un honneur. Nous souhaiterions que ce soit l’occasion pour Salah de fêter son premier anniversaire libre depuis 7 ans en compagnie de tous ceux et toutes celles qui ont participé à sa libération, et plus largement tous les sympathisants de la cause palestinienne. C’est pourquoi le MJCF organise un grand concert au Cabaret Sauvage (Paris) en mettant à l’honneur Salah le jour de ses 27 ans libre d’exister. Nous vous annonçons que le Mouvement Jeunes Communistes organise un grand concert pour notre compatriote franco palestinien, Salah Hamouri :

EXISTER, C’EST RESISTER, Le Mercredi 25 avril à partir de 19h Au Cabaret Sauvage à Paris. La place est à 15,00€ pour permettre l’autofinancement de l’évènement.

Plusieurs artistes et personnalités ont été sollicités et n’ont pas hésité à répondre présent pour Salah et pour la Palestine. Nous sommes donc heureux de vous annoncer que se produiront bénévolement GAZA TEAM, ZEP, TIERS MONDE, MEDINE et KERY JAMES. Il est possible que d’autres artistes viennent faire une apparition eux aussi tel que HK et COART.

Les personnalités telles que Patrick Le Hyaric (directeur de l’Humanité et député européen), Jean-Claude Lefort (Coordinateur du Comité National de Soutien à Salah) et Pierric Annoot (Secrétaire Général du MJCF) seront présents. Nous avons également sollicité, Monsieur Hael Al Fahoum, ambassadeur et chef de la mission palestinienne en France pour une intervention.

Dès maintenant, vous pouvez acheter vos places ou/et souscrire à l’évènement. Attention les places sont limitées et aucune vente sur place ne sera assurée ! Nous vous donnons rendez-vous le 25 avril avec Salah à nos côtés pour danser, chanter, rire et partager ensemble cet évènement extraordinaire !

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Salah Hamouri
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 10:06

 

Portés par l’élan de la campagne du Front de Gauche nous avons souhaité passer une journée à « l’usine », le QG de campagne    de Jean-Luc Mélenchon.

Nous nous sommes donc rendus là-bas et avons pu partager nos idées avec les « ouvriers » (bénévoles) de l’usine et nous    rendre compte de l’organisation et le travail qui font que cette campagne est un franc succès.

 

Nous avons également assisté à un communiqué de presse de Martine Billard, présidente du Parti de Gauche, dans le lequel elle adressait    a Europe Ecologie les verts, un « kit découverte de l’écologie portée par le Front de Gauche » suite aux déclarations anti-Mélenchon de différents dirigeants écologistes nous    accusant de n’avoir aucune qualité écologiste.

 

Martine Billard et Laurence Sauvage nous ont ensuite accordés un entretien au cours duquel nous leur avons présenté le festival de la    Résistance de Carvin et les avons invitées à y participer. Nous avons insisté sur le caractère collectif de la préparation et la réalisation du festival, rappelant qu’il est entièrement monté    bénévolement.

 

Rencontre ensuite avec Benoît Rivillon, bénévole à « l’usine », qui nous à invités à prendre part aux préparatifs de la    soirée au Bataclan. Nous nous y sommes donc rendus munis de banderoles aux couleurs du Front de Gauche avant l’arrivée du public qui a envahi le théâtre à partir de 19h00.

 

Les célébrités sont arrivées au fur et à mesure de la soirée, comme Guy Bedos (qui est venu nous saluer), Sanseverino, Ridan, Yvan Le    Bolloch, Pierre Laurent (secrétaire national du PCF, qui est aussi venu nous saluer), et bien d’autres.

 

Certains artistes ont pu se présenter sur scène, entrecoupés d’interventions de professionnels du monde de la culture.

L’objectif de la soirée était de présenter le programme pour la culture du Front de Gauche. Programme édité en un livre au titre    évocateur : "Quelle humanité voulons-nous être?"

 

Pour finir, Jean-Luc Mélenchon a prononcé un poignant discours sur la place de la culture et des artistes dans la société, une    intervention acclamée par la foule présente.

 

Après cette journée bien remplie, nous sommes repassés par « l’usine » pour y récupérer du matériel de campagne (affiches,    tracts, autocollants…), avant de reprendre la route.

 

Cette journée nous conforte dans notre engagement pour cette campagne, animée par une équipe sympathique, dévouée, accessible, digne de    notre slogan « l’humain d’abord ».

 

Nous tenons à remercier chaleureusement Laurence Sauvage (membre du Parti de Gauche et conseillère régionale Nord Pas-de-Calais),    Martine Billard (Présidente du Parti de Gauche), Benoit Rivillon (bénévole à « l’usine ») ainsi que toutes celles et ceux qui nous ont accueillis.

 


Romain Lictevout (membre de la JC de Carvin)

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 13:34

 

Le dirigeant palestinien emprisonné en Israël, Marwan Barghouthi, a été placé à l'isolement pour une semaine après avoir lancé des appels politiques, a confirmé lundi 2 avril une porte-parole de l'administration pénitentiaire.

Dimanche soir la radio publique israélienne avait annoncé que Marwan Barghouthi, condamné à cinq peines de prison à vie par la justice israélienne, avait été sanctionné dans sa prison.

"Marwan Barghouthi a été placé dimanche à l'isolement pendant une période d'une semaine. Il ne pourra pas non plus recevoir de visite et sera interdit de cantine pendant un mois", a précisé à l'AFP Sivan Weizman, la porte-parole.

"Ces mesures ont été prises à la suite des appels politiques lancés récemment par Marwan Barghouthi", a ajouté la porte-parole.

Révolte populaire

L'ancien très populaire secrétaire général du Fatah, détenu dans la prison Hadarim près de Netanya au nord de Tel-Aviv, avait appelé mardi à une révolte populaire contre Israël souhaitant que l'Autorité palestinienne "cesse toute forme de coordination de sécurité ou économique" avec Israël, dans une lettre publiée par la presse palestinienne.

Dans cette lettre rédigée à l'occasion du dixième anniversaire de son arrestation par l'armée israélienne, Marwan Barghouthi avait mis de nouveau en garde contre "les illusions sur la possibilité de mettre fin à l'occupation par les négociations".

"Le processus de paix a échoué"

"Le processus de paix a échoué, il est fini, ce n'est plus la peine de tenter désespérément de ressusciter un cadavre", avait-il déjà écrit en janvier.

Dans cette nouvelle lettre, celui qui a été l'un des principaux animateurs de la deuxième Intifada palestinienne (2000-2005) avait justifié sa position par le fait que "la mission des services de sécurité palestiniens est d'assurer la protection des citoyens palestiniens, pas de l'occupation (israélienne)".

Il avait appelé à exiger pour reprendre les négociations, outre l'arrêt de la colonisation et la référence aux lignes d'avant juin 1967 comme base de discussions, comme le demande le président Abbas, "la libération de tous les détenus palestiniens dans les prisons de l'occupation".

Très populaire dans l'opinion palestinienne, il est souvent présenté comme un possible successeur à Mahmoud Abbas.

 

 

Les jeunes communistes du Pas-de-Calais, réclament une nouvelle fois

la libération de Marwan Barghouti .

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 11:24

arton739-1-.jpg

 

Nous avons appris ce dimanche 1er avril que les autorités israéliennes avaient enfin apposé le tampon nécessaire à la libre circulation de Salah, dans son passeport. Salah vient donc en France et dans le Pas-de-Calais.

Nous vous donnerons des précisions prochainement.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Salah Hamouri
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher