Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 19:07

 

 une-contre-manif-tendue-mais-sans-viol-1365444-1-.jpg 

Pari gagné, hier après-midi, pour les antifascistes à Wazemmes. ...

 

Ils ne pourront pas s'opposer à la manifestation nationaliste à Fives - les policiers et gendarmes mobiles ayant séparé les deux camps. Mais même sans confrontation directe, le cortège « de gauche » surpasse celui des identitaires : ils sont plus de 1 500 à défiler, associations, syndicats, partis ou anonymes. « On ne peut pas laisser banaliser les thèmes de l'extrême droite », souligne Olivier, un étudiant, au départ place du Marché. « On fait barrage aux idées fascisantes, pour ne pas oublier ce qu'on a vécu en 39-45 », explique Daniel, bonnet phrygien sur la tête et drapeau français orné du visage de Jean Moulin. « L'extrême droite revendique des causes sociales pour gagner en popularité. Mais elle reste xénophobe et raciste », ajoute Sébastien.

Rideaux baissés

Le message est clair et l'inquiétude réelle à propos d'un cortège identitaire dont beaucoup ignorent le parcours dans Lille. Mais certains antifascistes semblent prêts au « combat » : des centaines de jeunes marchent le visage dissimulé. Porte des Postes, les commerçants baissent le rideau. La tension est palpable. Les policiers s'organisent pour ne pas être trop près du cortège (pas trop loin non plus) et Roland Diagne des sans-papiers, chef d'orchestre à l'avant, régule les accès de mauvaise humeur.

Mais jusqu'à l'arrivée place de la République, il n'y aura aucun incident. Sarah est soulagée : « On a vu que des groupes veulent en découdre, mais beaucoup de gens sont aussi venus manifester pacifiquement. Ils ont pu s'exprimer, c'est bien. »

 

la voix du nord.

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:48
Jean-Claude Lefort, coordinateur du comité de soutien à Salah Hamouri
Lettre à Alain Juppé - Salah Hamouri doit être libéré le 28 novembre
Monsieur le Ministre d’Etat,

Evoquant la situation du jeune franco-palestinien, Salah Hamouri, devant la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, suite à une question du député François Rochebloine, vous avez récemment ironisé sur celles et ceux qui considèrent que la justice militaire israélienne ce n’est pas la justice. Pour vous il ne faisait pas de doute que la justice militaire répondait aux critères d’un Etat de droit. Ce qui est assez inconcevable mais ce qui explique votre absence de fermeté et d’action réelle pour exiger la libération de notre compatriote bien que vous ayez concédé, dans un courrier, que son dossier était vide relativement à sa condamnation et son attitude honorable. Et voici maintenant que, les dirigeants israéliens viennent de décider que les peines de prison de la « justice » militaire seront non plus réalisées selon les années administratives (soit 245 jours, comme c’est le cas actuellement) mais en années civiles. Résultat : 20 jours de plus d’enfermement par année de prison pour les actuels détenus. Dans le cas de Salah Hamouri, le tribunal a écrit noir sur blanc que celui-ci serait libéré le 28 novembre 2011. Or avec cette « loi », dite « loi Shalit », qui est appliquée rétroactivement, Salah Hamouri risque de purger une peine de 140 jours supplémentaires (20 jours x 7 années de prison). Vous direz toujours que cela c’est la « justice » ? Vous considérez qu’une loi peut avoir un effet rétroactif ? Et que nous sommes dans le cadre d’un Etat de droit, s’agissant d’Israël ?

Monsieur le Ministre d’Etat,

A défaut d’avoir obtenu la libération sans conditions de Salah Hamouri, ce qui ne vous honore pas, au moins il convient que vous obteniez des autorités israéliennes la libération de Salah à la date prévue, c’est-à-dire le 28 novembre 2011. J’ai alerté sur ce point depuis plusieurs semaines le Consul général de France à Haïfa. Je n’ai pas reçu de réponse. L’attitude des autorités françaises, à commencer par le Président de la République, concernant le cas de Salah Hamouri est déjà particulièrement lourde et significative. J’attends du ministre en charge une action vigoureuse pour obtenir la libération de Salah Hamouri conformément au jugement rendu, c’est-à-dire le 28 novembre prochain. Dans l’attente, Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre d’Etat, en l’expression de mes salutations les plus distinguées.

Jean-Claude Lefort Député honoraire Coordinateur du comité de soutien à Salah Hamouri
Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 13:03
À Hennebique, on est toujours dans l'expectative concernant l'avenir du lycée

mercredi 05.10.2011, 05:17  - La Voix du Nord

CIMG1547.JPG
Hier matin, une partie des élèves du lycée Hennebique cherchait à savoir quel sera l'avenir de leur établissement.
|  ENSEIGNEMENT |

Hier matin, le grand sujet de conversation entre les élèves du lycée professionnel Hennebique tournait encore autour du futur de l'établissement. Cathy Apourceau-Poly, élue communiste au conseil régional du Nord - Pas-de-Calais et présidente de la commission lycées et apprentissage, est venue faire le point sur place.


 

PAR CLAIRE DE VREGILLE

lens@info-artois.fr

 

« On sent une grosse inquiétude de la part de la communauté éducative sur l'avenir du Lycée. Certains ont entendu dire qu'il y aurait un transfert du lycée vers le lycée Darras de Liévin pendant la tenue de travaux. D'autres ont peur que cela soit définitif », résume Cathy Apourceau-Poly, après sa visite au lycée Hennebique.

Interpellée par des élèves, des enseignants et des familles, elle a demandé à voir le proviseur. Toute la matinée d'hier, elle a donc rencontré l'équipe de direction, la communauté éducative et les élèves pour prendre le pouls de ces rumeurs et on-dit qui tiennent en haleine le lycée depuis plus d'une semaine.

D'après elle, différents travaux sont envisagés, tels que le remplacement d'un tiers de la toiture, la ventilation de la salle de peinture et une mise en sécurité des terrasses et des toitures. D'après Cathy Apourceau-Poly, il y aurait également un souhait de construction d'un préau qui émanerait de la part de la communauté éducative. « J'ai largement visité le lycée, poursuit-elle, et je me suis rendu compte que ces travaux ne nécessiteraient pas de fermeture spéciale ni de déménagement. Ce ne sont pas de lourds travaux. ».

Reste qu'il n'y a encore aucune date de fixée pour cet éventuel chantier. « Ce qui est prévu, précise Jean-Marie Alexandre, vice-président du conseil régional en charge des lycées, c'est l'installation d'infrastructures sportives pour lesquelles il n'y a pas encore de calendrier. En tout cas, à l'heure actuelle, la fermeture du lycée Hennebique n'est pas du tout à l'ordre du jour. »

Les élèves convaincus que leur lycée va fermer

Une affirmation qui ne passe pas chez une partie des élèves, convaincus que leur établissement fermera ou que tout du moins ils devront être transférés au lycée Darras pendant une durée indéterminée. Rassemblés devant le lycée, hésitant à aller en cours ou à « faire grève », ils évoquent leurs craintes. « On a entendu qu'on allait peut-être faire une école maternelle à la place de notre lycée », raconte l'un d'eux. « Ou même une maison de retraite », renchérit un autre. « Les élèves d'Hennebique y resteront », garantit Jean-Marie Alexandre, pour souffler un peu sur les braises, de la rumeur. •

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 13:00
mercredi 05.10.2011, 05:18  - La Voix du Nord

 

 Une réaction collective, une semaine après les tags racistes relevés sur le monument annaysien.
Une réaction collective, une semaine après les tags racistes relevés sur le monument annaysien.
| ANNAY-SOUS-LENS |

Une manifestation contre la haine raciale a eu lieu hier soir au pied de « l'arc de triomphe ...

 

», route de Lille, à l'appel du MRAP, mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples. Une centaine de personnes se sont rendues sur le rond-point une semaine après que de multiples tags à caractère raciste et antisémite ont été constatés sur le monument.

 

Parmi les manifestants, beaucoup de responsables, annaysiens et autres, du parti communiste français mais aussi du secours populaire dont les locaux d'Annay ont de nouveau été dégradés ces dernières semaines. Après les discours, les participants ont repris leurs voitures pour se rendre au local du SPF. « La montée de l'extrême droite est inquiétante pour le bassin minier, surtout pour la jeunesse », estime Daniel, du MRAP à Lille.

 

Le Liévinois Michel Place, responsable du même mouvement dans le Pas-de-Calais, a déclaré que les croix gammes et autres tags néonazis étaient de plus en plus nombreux en France : « Il ne se passe pas un mois sans que la bête immonde ne relève la tête ». Ne sachant pas qui a fait ça, il a rappelé à qui voulait l'entendre que la région était sous emprise nazie en 1941, quand « des femmes ont été décapitées à la hache parce qu'elles réclamaient du pain pour leur enfant ».

 

Dernier candidat communiste aux municipales, Yves Terlat a rappelé à son tour un fait qui se déroula à quelques centaines de mètres de là : « Un lieu connu sous le nom de Pont maudit, là même où des résistants se sont fait fusiller pour acte de sabotage contre l'occupant nazi ». Il a précisé que « près d'une rue sur deux » à Annay portait le nom d'un résistant, syndicaliste ou communiste, fusillé pour faits de résistance. Il a nommé un à un ces résistants.

D'autres dégradations commises dans la commune ont été déplorées par le même Yves Terlat : vandalisme sur les façades, dégradation d'équipements publics, et, samedi dernier, « le feu mis au ruban et au mortuaire de l'un des nôtres apposés sur la façade du local de l'ADECR ». Cette association est celle des élus communistes et républicains. Michèle Moren, élue PCF d'Annay, n'en revenait pas qu'on puisse s'en prendre ainsi à l'hommage rendu à un ami.

 

• PH. B.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 23:46
LE FASCISME, C’EST LE CAPITALISME EN DÉCOMPOSITION !

Ce Samedi 8 octobre 2011, des groupuscules fascisants des quatre coins de la France se réunissent à Lille pour participer à la fête du cochon -fête aux violents relents anti-islam- organisée par les « identitaires » de Lille.

Loin de la simple dégustation de cochonnaille, cet événement rassemblera la frange la plus radicale de l’extrême droite française : nationalistes « révolutionnaires », néo-nazis et consorts. Ces ultra-nationalistes sont plus célèbres pour les actes de violence accompagnant leurs rassemblements que pour leurs spécialités culinaires, les événements du 14 mai 2011 à Lyon n’en sont qu’un criant exemple !

 

En se nourrissant du désarroi issu de la crise du capitalisme, ils tentent de répandre leur discours xénophobe et sexiste au sein des masses.

 

Leur idée : diviser pour mieux régner, opposer le travailleur « de souche » et le travailleur immigré. Derrière une façade de « révolutionnaires » romantiques et anti-système se cachent des alliés objectifs des capitalistes. En répandant leur discours haineux, ils n’assistent que trop bien la bourgeoisie dans leur travail de division des travailleurs !

 

L’UEC Lille s’oppose fermement aux agissements de ces groupuscules d’extrême droite et appelle à se mobiliser massivement et unitairement.

 

 

Rendez-vous Samedi 8 octobre à 15 H
devant le marché couvert de Wazemmes à Lille !

 

 

Union des Étudiants Communistes de Lille (UEC Lille)
uec.lille@laposte.net

http://ueclille.wordpress.com

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 20:17

A AnnaySous Lens, l’arc de triomphe ainsi que des façades d’habitation ont  été recouverts d'inscriptions à caractères racistes et antisémites, le local d’une organisation humanitaire est régulièrement saccagé.

 

arc-de-triomphe-tague.jpg


Ces actes, qui ne sont pas  de simples incivilités que l'on peut aussitôt "oublier",  propagent haines et incompréhensions.
 

              "Parce qu'il faut  réagir haut et fort" 

               le MRAP appelle à la manifestation 

 

        Le Mardi 4 Octobre  à 18H30 à Annay sous Lens  

 

Nous manifesterons depuis  l’Arc de Triomphe Route de Lille jusqu’aux locaux du Secours Populaire Annaysien (Ancien Temple) à coté de la place de la Mairie.

 

LES PREMIERS SIGNATAIRES : Fabrice Lebrun, David Vincent, (MRAP), Yves Terlat, (Groupe des élus communistes et Républicains d’Annay), Naceira Vincent, Jean Michel Humez, conseillers municipaux de  Lens. Jean Pierre Wilquin, PCF Loison, Nassan, El Essagnia  (Mineurs Marocains), Chantal Verdonck ( Alternative Citoyenne), Jacques Kleinpeter ( NPA), Mustapha Amel (CGT) Nawal Badaoui ( Gauche Alternative ), Loic Pardieu ( front de gauche) Jean Jacques Looten (Parti de gauche ), Dominique Wattrin, Sénateur du Pas-de-Calais, Hervé Poly , Secrétaire de la fédération communiste, MJCF62,   le MRAP, la COSIM, Alternative Citoyenne, L’Associations des Mineurs Marocains, CSP59, ELFOUAD, Comité Migrant, Repere, CGT, Le Parti  Communiste , le Parti de  Gauche , Europe Ecologie Lens, NPA, La Gauche  Alternative, Cathy Evatoré, Présidente du SPF, Sylvia Mora élue républicaine, Michèle Moren et la section communiste d’Annay sous Lens, BrunoTroni, Maire de Billy Montigny, Conseiller général, l’Association aide aux chômeurs, l’Association « changer Vraiment, Laurence Zaderatzky , parent d’élève …

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 15:20

JC ARRAS

 

Les jeunes communistes du pas de Calais vous invite à venir leur rendre visite à la braderie de Lens le dimanche 2 octobre à partir de 9h.

Ils y tiendront une table politique, vente de crêpes, tee-shirts, ... dans le stand de la section PCF de Lens, boulevard Basly .

Dans cette société de plus en plus attaqué par la droite et son gouvernement, (retraite, salaire, pouvoir d'achat ou éducation .... ) il est important de s'unir pour vaincre le capitalisme sauvage et sauver notre qualité de vie.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 20:30

Nous affirmons tout notre soutien à notre camarade d'Hénin Beaumont David Noël, victime d'une plainte en diffamation du FN.
Ci dessous la reproduction de son article

 

Le Front national perd les pédales, avec ces deux plaintes en diffamation (et la menace d'une troisième plainte) qui m'ont été adressées mardi dernier à mon domicile par huissier.

Je suis donc convoqué le 15 novembre pour une audience de procédure devant la 17ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris pour avoir repris une information parue sur Préférence nationale, le blog de décryptage de l'extrême droite des journalistes de Rue 89 et une information parue dans le Canard Enchaîné. Je n'ai pas encore reçu de citation à comparaître pour la troisième plainte, qui concerne une citation du livre de Caroline Fourest reproduite sur notre blog. Il va sans dire que chacune de ces citations est sourcée, qu'il y a à chaque fois le numéro de la page ou un lien vers l'article.

Le FN m'attaque en affirmant que la reproduction d'un article déjà poursuivi pour diffamation vaut diffamation. Sauf que, à ma connaissance, les articles en question n'ont pas été poursuivis pour diffamation et n'ont pas été condamnés. L'argumentaire du Front National ne tient donc pas la route une seconde.

J'imagine mal les juges du TGI de Paris condamner un blogueur politique pour avoir cité le Canard Enchaîné... Wallerand de Saint-Just, l'avocat du FN, va se couvrir de ridicule.

Indemnites-Le-Pen-Briois.jpgLe FN perd les pédales. Les intérêts exorbitants qu'ils me réclament (10 000 € de dommages et intérêts par article + 3 000 € de frais de justice) témoignent de l'acharnement (et du goût pour l'argent) de Marine Le Pen et de ses sbires. Pour ce qui est du goût pour l'argent, nos lecteurs le savaient déjà : contrairement à ses promesses de "rester à Hénin", Marine Le Pen a préféré son mandat de députée européenne, très bien rémunéré, à celui de conseillère municipale et a reversé, comme nous le révélions sur notre blog, son surplus d'indemnité à la région à Steeve Briois, qui a ainsi doublé ses indemnités...
Avec d'aussi plantureuses indemnités, ces prétendus "avocats du peuple" qui s'attaquent à un professeur du secondaire, secrétaire de section bénévole, sont forcément en décalage avec la réalité.

Ces attaques visent à faire taire un adversaire politique. Pour ce qui est de me faire taire, Marine Le Pen et Steeve Briois peuvent toujours courir. Notre blog continuera à traiter de l'actualité sociale et politique locale et continuera de consacrer, comme nous le faisons depuis des années, une place importante à dévoiler l'imposture frontiste.

A tous les niveaux, le FN n'est qu'une vaste imposture : imposture quand ils prétendent ne pas être racistes, être tout simplement francophiles alors que ces gens-là sont parfaitement racistes - et à cet égard, un coup d'oeil sur les forums ou les commentaires des sites de la fachosphère vaut le détour, c'est édifiant de bêtise et de haine...
Imposture quand ils prétendent représenter le peuple alors que ces ennemis de la classe ouvrière sont des ennemis des syndicats, des ennemis des luttes et des grèves, des ennemis de l'organisation des travailleurs, des gens qui divisent la classe ouvrière. Il faut le dire haut et fort : la figure de l'étranger assisté qui vit confortablement des aides sociales est une fiction réactionnaire qui vise à empêcher toute solidarité de classe et toute unité dans la lutte contre les capitalistes.
Imposture quand ils se posent en chevaliers blancs et dénoncent le tous pourris. Pour ceux qui n'en auraient pas eu assez avec les affaires Mégret, avec l'élu arrageois Jean-Marc Maurice et tant d'autres, il suffisait d'écouter Robert Bourgi, il y a quelques jours... Quand le FN se pose en chevalier blanc, c'est une blague. Oui, le FN, c'est l'imposture à tous les étages.

Le PCF ira à la reconquête de l'électorat populaire et nous battrons le FN, comme nous l'avons battu aux législatives de 2007, aux municipales et aux cantonales de 2008, aux municipales de 2009 et aux cantonales de 2011. A chaque fois, on pronostiquait une victoire possible du FN et à chaque fois, le FN a été battu par les forces de gauche rassemblées. Le FN peut bien pavoiser si ça lui chante, montrer les dents et m'envoyer des plaintes en diffamation, mais nous ne laisserons pas l'extrême droite s'emparer de cette ville et de cette circonscription et comme nous l'avons toujours fait, nous les battrons. Nous les battrons aux législatives de 2012 et nous les battrons aux municipales de 2014.

Nous battrons le FN parce que leurs mensonges et leurs fausses solutions détournent les travailleurs des vrais problèmes : le problème de l'emploi, le problème des salaires, le problème de la répartition des richesses, le problème de la propriété des banques et ces vrais problèmes, nous, nous les poserons dans les campagnes électorales à venir.

La solidarité des républicains commence à s'organiser et déjà, la fédération du Pas-de-Calais de la LDH et le MoDem local m'ont apporté leur soutien et je les en remercie. La solidarité ne fait que commencer et le FN va vite se rendre compte de l'erreur politique qu'ils ont faite en m'attaquant en justice.

Nos lecteurs seront évidemment informés des suites de cette affaire, qui est la preuve que notre combat dérange. Ce combat, c'est avec vous, avec nos lecteurs, avec tous nos sympathisants héninois que nous voulons le mener. Pour nous aider, un seul moyen : renforcer le PCF ! Venez rejoindre le parti de la lutte, le parti du progrès social, le parti de la paix, le parti du combat antifasciste, rejoignez le Parti Communiste Français !

 

source : http://www.lheninois.com/

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 19:46

297002_174832849262169_100002063650268_388291_1039424536_n.jpg

 

Depuis quelques semaines, le parti communiste de la 10ème circonscription est sur tous les fronts et la jeunesse communiste du secteur est là pour le renforcer à chaque évènement. Tractage devant les écoles et lycées de Noeux-les-mines, dans les boites aux lettres des différentes villes, sur les marchés, devant les hôpitaux de Divion et Beuvry... Et dernièrement, dans le cortège de la manifestation pour la défense du service public de l'Education le 27 septembre.

 

Les jeunes communistes osent l'avenir et jouent un rôle majeur dans le dialogue avec la jeunesse. L'implantation ne cesse de croître, car plus que jamais les jeunes ressentent l'envie de s'engager pour ne plus subir ces politiques d'austérités.

 

Agir pour ne plus subir, imposons le changement : osez l'avenir !

 

Photo0117.jpg

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 23:05

La permanence électorale se tenait au siège de la section du PCF d'Arras ou de nombreux camarades sont passés prendre le verre de la victoire. Une victoire salué par Yves Coquelle et les nombreux élus présents et les colistiers de la liste l'humain d'abord.

 

P9250082.JPG

 

Dès mardi matin Dominique Watrin participera à sa première réunion de groupe avec nos camarades du Nord qui ont réussi l'exploit de faire élire Eric Bocquet et Michèle Demessine.

Le parti communiste préserve donc ses trois sénateurs communistes qui sans nulle doute  auront à coeur avec le basculement à gauche du Sénat de faire entendre une voix differente au Sénat.

 

P9250078.JPGP9250088.JPGP9250086.JPG

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher