Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 15:52

Forte mobilisation, ce samedi, pour Damien Chabé !

 


P6221490

 

« Ca fait chaud au coeur ! » Sur la brèche depuis quatre jours, Damien Chabé licencié par l’autocariste Dourlens pour avoir jeté les bases d’un syndicat CGT dans l’entreprise bruaysienne, filiale de la multinationale Keolis, dit sa satisfaction. Le zone commerciale de Bruay-la-Buissière résonne de chants révolutionnaires. C’est le temps de la solidarité financière indispensable à la poursuite de ce juste combat. L’initiative imaginée par l’UL CGT du Bruasysis a connu un franc succès. Les encouragements des automobilistes sollicités au coeur de la Porte Nord de Bruay-la-Buissière en témoignent. « Mes collègues et moi luttons non seulement pour ma réintégration, mais aussi pour l’amélioration de nos conditions de travail », précise Damien qui a reçu le soutien de militants des 5 UL CGT de l’ouest du Bassin minier, du PCF de Divion où il réside, de la Jeunesse communiste du Pas-de-Calais et du NPA « Bassin minier ».
Un cahier de revendications a été envoyé en recommandé à la direction. L’heure est à l’ « alerte sociale »... en attendant le possible dépôt d’un préavis de grève. La mobilisation se poursuivra ce lundi 24 juin. Une tente devrait être installée à l’entrée de la société (3, rue de Bellevue à Bruay-la-Buissière), des drapeaux rouges de la CGT et du PCF de nouveau flottés aux grilles et des pneus brûlés. L’UL CGT du Bruaysis appelle la population à s’y rendre de 6h du matin à 19h afin de manifester sa solidarité avec Damien.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 23:03
jean-christophe-lagarde_scalewidth_630.jpg
Aujourd'hui 4 militants du Mouvement Jeunes Communistes ont été violemment agressés dans un quartier de Bobigny alors qu'ils distribuaient des tracts invitant à une soirée de solidarité avec la Palestine.
Cette agression est extrêmement grave, d'autant plus qu'elle est le fait d'une personne bien connue dans le paysage politique local comme étant l'assistant parlementaire du député UDI Jean Christophe Lagarde. Cet individu, rejoint par une dizaine de personnes, a infligé des blessures particulièrement importantes à l'un des militants; L'étendue de celles ci est actuellement évaluée par les services médicaux.


Le PCF de Bobigny, le Mouvement Jeunes Communistes et l’'association DIDF condamnent fermement cette agression qui témoigne d'une atteinte grave à l'engagement politique, sincère et non intéressé.


Ce climat politique est détestable et dangereux car il contribue à banaliser la violence avec tous les dangers que de tels comportements engendrent. Nous appelons à ce que chacun tire les leçons de cette nouvelle agression.

 

Le PCF de Bobigny, le Mouvement Jeunes Communistes et l’association DIDF appelleront à un rassemblement de solidarité avec les 4 militants agressés. La date sera précisée ultérieurement.

À Bobigny, le 20 juin 2013

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 21:55

 

img_site_page_de_ref.gif

 

 

Rassemblement pour l'emploi

et

la réintégration immédiate de Damien

(Soutien à Damien Chabé. Une exigence : sa réintégration.)

samedi 22 juin

11h à 14h

rond point de la porte Nord à Bruay

 

Le gouvernement nous dit vouloir lutter pour l'emploi de la jeunesse et contre sa précarité... mais fait le contraire. Refus de l'interdiction des licenciements boursiers, vote de l'ANI écrit pour et par le MEDEF, réforme des retraites, contrat " d'avenir"... La liste est bien trop longue.


Samedi soyons nombreux pour exiger la réintégration de Damien, qui n'a pour crime, que sa volonté de lutter pour son avenir.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Rendez-vous
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 15:58

Repression-syndicale-aux-autobus-Dourlens-a-Bruay.jpg

Les jeunes communistes du Pas-de-Calais soutiennent Damien Chabé, salarié à Dourlens Bruay-la-Buissière, à l’initiative de la création d’un syndicat CGT est l’objet d’une mesure de licenciement...

 

Licencié pour « faute sérieuse et réelle » pour avoir simplement exigé le paiement de son salaire de mai « en temps et en heure », comme l’impose pourtant le Code du Travail... Elle ne manque pas d’air la direction bruaysienne de Dourlens qui a sanctionné l’ « outrecuidance » de Damien Chabé par un congédiement ! La franchise aurait exigé que la direction déclare souhaiter se séparer de Damien parce qu’il envisageait la création d’une section CGT à laquelle adhèreront une majorité de salariés écoeurés par les pratiques d’un patronat avide de dégradation des conditions de travail et stigmatisé pour sa nauséabonde pratique du « harcèlement moral »...
Ce mercredi 19 juin, le comité de soutien à Damien Chabé et l’UL CGT du Bruaysis appelaient à un rassemblement devant les portes de l’entreprise. Un appel qui a reçu le soutien des sections PCF de Bruay-la-Buissière et de Divion. Pétitions en mains, des militants parmi lesquels Christian Delépine (délégué CGT en occupation à Fraisnor), Olivier Marzec (CGT Cora Bruay) ou encore Thomas Boulard, adjoint au maire à Divion, et Gabriel Briquet (PCF Divion) ont rencontré Emmanuelle Rehm, la directrice.
Son attitude guère responsable est de nature à mettre le feu aux poudres...
Ce jeudi 20 juin, les salariés au nombre d’une trentaine pourraient décider du principe d’un débrayage.L’UL CGT du Bruyaisis appelle pour sa part à un nouveau rassemblement dès 15 h devant les grilles de l’entreprise, 3, rue de Bellevue à Bruay-la-Buissière.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 15:48

533698 376632845755085 70449413 a

Il faut libérer Georges Ibrahim Abdallah !


Depuis 1984, Georges Ibrahim Abdallah est incarcéré près de Lyon suite à des actes de résistance commis au nom de son engagement pour la Palestine et les palestiniens. Georges Ibrahim Abdallah est un résistant qui s'est battu dans les rangs des forces armées révolutionnaires pour résister comme l'ont fait des milliers d'hommes et de femmes en France durant l'occupation. Plus que jamais, cet homme incarcéré mérite considération et respect. La justice française reproche à ce militant de ne pas avoir renoncé à son engagement politique contre l'impérialisme. C'est tout à son honneur.
Oui son engagement politique reste intact, mais est-ce une raison valable et suffisante pour le garder en prison ?


Notre camarade est libérable depuis 1999, la peine de sûreté assortie à sa condamnation étant terminée. Il vient d'entamer sa 29ème année de détention, les 8 demandes de libération formulées étant refusées par une justice française « dite indépendante ». Il y a peu nous nous félicitions de l'annonce de sa libération avec en contre-partie son extradition vers le Liban, son pays natal. Il manquait la signature du ministre Manuel Valls pour que les choses soient effectives. C'était sans compter sur le fait que le ministre de l'intérieur se dit « éternellement lié à Israël ». Aujourd'hui encore, Georges Ibrahim Abdallah est toujours incarcéré et sa libération ne semble plus être à l'ordre du jour.
La bataille pour sa libération, incarnée dans le Pas-de-Calais par de nombreux militants communistes et par le très actif collectif du bassin minier pour sa libération, ne fléchit pas bien au contraire. Les initiatives continuent à se multiplier à l'image de ce rassemblement organisé ce soir à Grenay.


Je tiens, au nom de l'ensemble des communistes de la fédération du Pas-de-Calais, à témoigner notre entière solidarité et implication dans cette bataille. Je souhaite sa libération dans les plus brefs délais et bien évidemment je fais le souhait qu'il puisse être le témoin de son vivant et en toute liberté, de la création d'un État palestinien et de l'instauration d'une paix durable dans cette région du monde.


Hervé POLY,
Premier secrétaire de la fédération PCF 62

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Georges Abdallah
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 22:32

G-I- Abdallah 28 ans c a suffit-fefbf-copie-1

 

Le secrétaire du groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire, Miguel De La Lama, a déclaré que l'équipe déposera le 21 juin actuel la plainte relative au détenu libanais Georges Ibrahim Abdallah devant le gouvernement français, afin qu’il apporte des réponses aux allégations contenues dans le plainte dans les deux mois qui suivent sa réception. La déclaration de De La Lama est venue lors de sa réunion hier avec Bassam Kantar, un membre de la Campagne Internationale pour la Libération de Georges Abdallah au Palais Wilson, à Genève, en présence de Bashir Azzam, le premier secrétaire à la mission permanente du Liban auprès des Nations Unies à Genève. Des documents supplémentaires ont été remis au Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire, parmi lesquels les décisions du tribunal de l’Application des Peines et de la Cour d'Appel pour la libération d'Abdallah avec une demande de l’expulser vers le Liban, que le gouvernement français n’a pas exécutées. De La Lama a annoncé que le gouvernement français dispose de deux mois pour répondre à la plainte, et qu’il pourra demander un mois supplémentaire pour soumettre sa réponse. Notant que si le gouvernement français s'engage à un délai de deux mois, le Groupe de travail sur la détention arbitraire, présentera son rapport sur cette question en Août 2013, et aussi loin que peut-être un rapport qui sera publié en Octobre 2013. Le Centre de réhabilitation Khiam pour les victimes de la torture (Association libanaise ayant un statut consultatif auprès des Nations Unies) avait déjà déposé le 24 janvier 2013, une plainte auprès du groupe de travail sur la détention arbitraire contre le gouvernement français dans le contexte de la détention du citoyen libanais Georges Ibrahim Abdallah en dépit d'une décision du tribunal de le libérer. Le groupe de travail sur la détention arbitraire assure que la privation de liberté est une procédure arbitraire s’il s’est avéré impossible d’invoquer une base légale justifiant la privation de liberté, telle que maintenir une personne en détention après avoir purgé sa peine. Déposer une plainte contre la France devant ce mécanisme procédural à l'ONU est sans précédent, c’est que le groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire est institué le 5 Mars 1991, à l'initiative de la France, qui l’a présidé de 1991 à 1997, conformément à la résolution 91/1942 de la Commission des droits de l'homme, et il se compose des experts indépendants. Le groupe se réunit trois fois par an et fait des visites sur le terrain pour vérifier les allégations de détention arbitraire. La France a célébré le vingtième anniversaire de sa fondation, et à cette occasion, elle a organisé à Paris le 14 Novembre 2011, une cérémonie de démonstration pour rendre hommage au travail du groupe de travail sur la détention arbitraire. Georges Abdallah a été arrêté en France en 1984, a été jugé deux fois et condamné à perpétuité en 1987, sans qu’il n’y ait des preuves qui le criminalisent, et avec une manipulation flagrante de la part des services de renseignement français et de la magistrature, où il a été accusé de complicité dans l'assassinat de Yaakov Barsimentov, le deuxième secrétaire de l'Ambassade israëlienne en France, le 3 Avril 1982, et de l'attaché militaire américain à Paris, Charles Robert Ray le 18 janvier 1982. La manipulation de l'Etat français et son intention de «falsifier le dossier et le procès » de Georges Abdallah sont publiquement connus et avoués par la plupart des acteurs impliqués dans cette falsification. Et notamment Alain Marceau, le procureur général qui supervise le système judiciaire central français dans la lutte contre le terrorisme dans les années quatre-vingt et qui admet ouvertement dans son livre « Avant de tout oublier ». Alain Marceau, Avant De tout Oublier, Paris, Denoël, 2002. En plus, les déclarations d’Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, à propos de ce sujet sont répétées sur la télévision, par satellite et dans la presse française depuis 2010, et ont atteint le point d’une confession «d’une crise de conscience», et de sa demande de prendre son témoignage devant la justice française, comparant le comportement de l'Etat français dans le cas de Georges Abdallah au comportement des voyoux. Georges Abdallah a droit à une libération conditionnelle depuis 1999, ce qui a incité les autorités judiciaires françaises à ouvrir son document à plusieurs reprises consécutives dès 1999… notamment en 2003, quand «la Cour de libération conditionnelle», dans la province de Pau, a pris la décision de le libérer, mais le procureur général français a réussi à désactiver la libération devant la cour de cassation. Abdallah a déposé en Janvier 2012 sa huitième demande pour sa libération. Le 21 novembre 2012, la Cour de l'application des peines à Paris a accepté la demande de libération d'Abdallah en demandant au ministère de l'Intérieur français de l’expulser du territoire français au plus tard le 14 Janvier 2013. Ce verdict a été suspendu après l'appel lancé par le ministère français de la Justice. Le 10 Janvier 2013, la Cour a décidé de rejeter l'appel, a insisté sur sa décision de libérer Abdallah à condition de l’expulser du territoire français et a fixé le 14 Janvier comme date limite pour l'expulsion, mais le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a refusé de signer la décision d'expulsion, ce qui a incité le parquet général français à faire appel une nouvelle fois formant ainsi une étape distinctive dans les procédures juridiques françaises, et le tribunal de l’Application des Peines a reporté la mise en œuvre des dispositions envisagées dans ce cas le 28 Janvier, et a fixé le 28 Février 2013 comme une nouvelle date pour examiner cette affaire, mais la Cour de cassation, a publié le 4 Avril 2013 une décision suivante :« DECLARE irrecevable la demande de libération conditionnelle présentée par M. Georges Ibrahim Abdallah; « DIT n'y avoir lieu à renvoi ». Abdallah s’est objecté contre cette décision et, jusqu’à maintenant, cette décision n’est pas prise en considération.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Georges Abdallah
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 16:03

thumbnailCA6W4YDR
C'est avec tristesse et colère que nous avons appris la mort de Clément MERIC, jeune antifasciste de 19 ans, hier dans les rues de Paris. Bien entendu, nos pensées vont en premier lieu à la famille et aux amis de Clément qui doivent à cette heure partager une peine immense.

Ce tragique événement est survenu suite à une altercation avec de jeunes militants d'extrême-droite qui l'ont battu à mort. Il est décédé après avoir été pris en charge suite à ses blessures.

On ne peut s'empêcher de lié ce drame au climat délétère que nous traversons depuis maintenant quelques semaines. Les mobilisations réactionnaires contre le mariage pour tous, la banalisation du discours frontiste et des postures du clan Le Pen, tout ceci nourrit la bête immonde et cimente les organisations et groupuscules fascistes ou fascisants.

A la mémoire du jeune Clément et pour manifester notre colère, des points de rassemblements sont prévus partout en France ce soir aux alentours de 18h30. Dans la région, une mobilisation est prévue à Lille et on parle aussi de rassemblements à Arras et Hénin-Beaumont.

Plus encore que ces rassemblements nécessaires, nous exigeons la dissolution de l'ensemble des mouvances d'extrême-droite de notre pays, incompatibles avec notre idéal démocratique et républicain. On ne peut décemment pas tolérer l'intolérance.

La fédération jeunes communistes du Pas-de-Calais.
Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 20:58

palim2.jpg

Du 5 au 8 juin prochain se déroulera l'Euro Jeunes en Israël. Organiser une grande compétition sportive est toujours perçu comme une reconnaissance et un honneur pour le pays hôte. Comment l’UEFA peut-elle fermer les yeux de la sorte sur ce qui se passe en Palestine ?

Israël ne remplit aucune de ses obligations internationales ! Qu’il s’agisse des résolutions de l’ONU ou bien du règlement de l’UEFA, en pratiquant le racisme d’Etat et en violant les droits les plus fondamentaux des Palestiniens, Israël joue hors-jeu.

De plus, le gouvernement israélien bloque totalement le développement du sport en Palestine. Les très nombreux checkpoints ou le mur empêchent les sportifs palestiniens de se rencontrer, de jouer à l’étranger ou même de constituer une équipe nationale viable. L’emprisonnement de joueurs est également monnaie fréquente.

 

Israël viole ainsi tous les valeurs liés au sport et ne peut impunément accueillir cette compétition. Durant tout le mois de juin, nous organiserons avec un grand nombre d’associations, une dizaine de tournois sportifs partout en France pour :

  • Dénoncer l’organisation de cette compétition en Israël et appeler à ce qu’aucun représentant officiel européen ne se rende en Israël durant le tournoi
  • Lutter pour la reconnaissance des droits des palestiniens ainsi que de leurs sportifs (fin de la colonisation, libération de tous les prisonniers politiques, destruction du mur)
  • Exiger l’application de la promesse de campagne n°59 de François Hollande quant à la reconnaissance par la France de l’Etat palestinien.
Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 20:32

 


 
Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 20:24

 

tumblr_mnrkqaridb1ste7qoo1_1280.jpg

Le Mouvement Jeunes Communistes de France apporte tout son soutien au peuple turc en lutte ces derniers jours et appel l'ensemble de la jeunesse de France à exprimer sa solidarité à l'envers des manifestants turcs. 

 

La violence utilisée par les forces de police a été inqualifiable entraînant des centaines d'arrestations et de blessés- dont un certain nombre de députés de l'opposition- ainsi que la mort d'une jeune fille.

 

La mobilisation qui concernait tout d'abord un projet de restructuration urbaine qui menaçait un espace vert au centre de la ville embrasse maintenant toutes les contradictions de la société turque et visent directement le pouvoir et le premier ministre Erdogan.

C'est face à l'absence de démocratie réelle, pour la justice, un état de droit et la laïcité que des milliers des jeunes se sont levés.

 

Alors que le pays connaissait une forte croissance économique, l'absence de redistribution des richesses et accroissement des inégalités sociales, amenant une petite fraction de la bourgeoisie à s'enrichir grâce à une exploitation toujours plus intense des travailleurs a catalysé le mécontentement.

 

L'arbitraire et l'autoritarisme du premier ministre  ont secoué jusque dans son camp, le vice premier ministre et le président ont même fait part de leurs excuses face au comportement outrancier des policiers ce qui n'a pas infléchit la ligne toujours plus dure d'Erdogan.

 

Nos camarades jeunes communistes participent aux mobilisations, mais celles-ci sont extrêmement large et c'est tout un pays dans la diversité de ses forces qui fait entendre son opposition. En plus de la brutalité policière et des provocations du gouvernement ils doivent faire face à une presse muselée qui ne rend pas compte des multiples et larges rassemblements qui se produisent partout d'Istanbul à Ankara.

 

C'est dans cet esprit de solidarité que nous appelons toute la jeunesse française à participer aux rassemblements de soutien qui s’organiseront dans l'Hexagone.

 

Comme le grand poète turc Nazim Hikmet le disait en son temps : « Salut, à la classe ouvrière turque » !

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher