Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 02:34

CIMG1860.JPG 

      Pour fêter le premier anniversaire de l'association SOS.GAZA, ce SAMEDI 22 OCTOBRE, le drapeau PALESTINIEN fut brandit sur le terril de Loos en Gohelle. Une trentaine de jeunes ont participé à l'évènement.

 

Cet évènement fut suivi d'un gouter et d'une exposition photos aux couleurs de la Palestine .

CIMG1863.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps d'une prise de parole d'une représentante de SOS GAZA et de longues discutions sur la Palestine, Salah Hamouri, les prisonniers palestiniens, .... nous avons pu gouter au gâteau d'anniversaire.

 

CIMG1873.JPG

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 21:15

Hier avait lieu, à Auchel, l’hommage à Guy Môquet fusillé le 22 octobre 1941, à Chateaubriand. Avec 26 autres camarades, il est tombé sous les balles nazies, qui ont tout fait pour museler les forces progressistes, humanistes, qui se battaient pour leurs libertés.

 

A travers cet hommage, ce sont toutes les victimes des barbaries nazies que nous nous devons d’honorer, respecter, et continuer de transmettre l’héritage, plein d’actualité.

 

Cette manifestation a été organisée par les UL CGT d’Auchel, Béthune, Bruay, Isbergue et Lillers, à l’appel du Secrétaire Général de la CGT Bernard Thibaut et en présence de représentants du PCF et de militants de la jeunesse communiste du Pas-de-Calais.

 

 


 
Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 20:58

Pour répondre à l'appel national lancé par la CGT, mardi 11 octobre, sept unions locales se sont réunies à Auchel pour lutter contre l'austérité.

 

Un mouvement dans une ville où l'emploi est menacé.


le rendez-vous était donné place de l'église, face à la mairie, à 14h. « Ça arrive au compte-gouttes, lance Denis Duporge, responsable de l'union locale CGT d'Auchel. On espère plusieurs centaines de personnes quand même. » Les cinq unions locales du Bassin minier - Auchel, Lillers, Isbergues, Béthune et Bruay - ont été rejointes par celles de Liévin et d'Arras. Avec deux mots d'ordre : lutter contre l'austérité et sauvegarder l'emploi.


cgt_1.PNGAuchel a été choisie conjointement comme ville de rassemblement car, « l'an dernier, contre la réforme des retraites, on avait déjà mené des actions dans le Béthunois et le Bruaysis, et à Auchel, pas mal d'entreprises ont fermé ou sont en difficultés », précise Denis Duporge.


cgt_2.PNG

 

Et le responsable de l'UL d'Auchel de donner un exemple concret. Salarié et délégué syndical dans l'entreprise de bâtiment et travaux publics auchelloise Desquesnes (lire aussi l'encadré), il s'inquiète : « Du personnel est régulièrement à l'arrêt et des salariés sont prêtés dans d'autres filiales... On ne veut pas se retrouver dans la même situation que Dezellus. Nous, tout ce qu'on demande, c'est de pouvoir travailler ! » Alors, tout l'intérêt du parcours des manifestants était de « passer devant les entreprises qui restent à Auchel ». Ainsi, les CGTistes allaient descendre le boulevard Basly jusqu'à la zone industrielle - où sont installés Faurecia et Jet Sac -, avant de se rendre devant Desquesnes...


cgt_3.PNG

Gwenaëlle DÉFOSSEZ

 

 

sources : http://pcf-auchel.over-blog.com

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 21:17

CIMG1726.JPG

 

Aujourd'hui, les Auchelloises et Auchellois auront pu remarquer la manifestation organisée dans leur commune, à l'initiative de l'intersyndicale. Ce mouvement s'inscrivait pleinement dans le mot d'ordre national contre l'austérité et les mesures antisociales engagées par Nicolas Sarkozy et ses alliés.

De nombreux salariés, jeunes, engagés dans la lutte accompagnés d'élus étaient réunis pour la même cause, notamment un nombre non négligeable de militants de la CGT, du PCF etdu MJCF d'Auchel et environs, en parcourant les rues auchelloises et s'arrêtant devant les entreprises, Faurecia, Desquesnes.

 

CIMG1748-copie-1.JPG Le cortège est passé devant l'entreprise en lutte !

 

 

CIMG1728Les ouvriers de Desquesnes en lutte !

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 19:13
Visiblement, l’UMP, en bon serviteur des marchés financiers, a choisi qui allait payer la crise. Après la réforme des lycées, il ne fallait pas espérer souffler, la casse de l’éducation est une motivation quotidienne pour la droite. Leur but est simple : faire de l’école et du savoir une marchandise, une source de rentabilité de plus pour engraisser les marchés.

Cette fois, la « dette » est leur prétexte pour nous imposer l’austérité : les suppressions de postes dans l’éducation, la baisse des aides et des moyens, suppressions de filières dans les lycées pro…

 

Mais cette dette, ils l’ont eux-mêmes créé avec leurs cadeaux aux plus riches : 360 milliards pour les banques, exonérations d’impôts pour Total, bouclier fiscal,… Conséquences des « économies » qu’il font sur notre dos : 170 000 jeunes sont tous les ans mis à la porte du système scolaire sans diplômes économies, nos profs sont précaires et ne peuvent plus se formés, l’âge moyen d’accès au premier CDI est de 27 ans, les logements manquent ou les loyers sont démesurés,…

 

Face aux casseurs d’avenir, lycéens, étudiants, salariés, réagissont !

Grande mobilisation contre l’austérité mardi 11 octobre

La crise ? C’est pas pour tout le monde !! A présent la plupart des lois contribue à favoriser ceux qui détiennent le capital. Des milliards sont transférés de la poche de ceux qui travaillent et créent les richesses du pays vers ceux qui possèdent l’argent. Il faut inverser cette logique qui développe la misère et la pauvreté, précarise les jeunes pour enrichir à milliards une poignée d’actionnaires…

 

Ne nous écrasons pas, exigeons : •Plan pluriannuel d’embauches de professeurs, infirmières, conseillers d’orientation… • Gratuité totale de l’école y compris pour les livres et le matériel professionnel • Gratuité des transports, des sorties scolaires, de la culture • Cadre national pour tous les diplômes et enseignement de qualité dans toutes les filières

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 19:07

 

 une-contre-manif-tendue-mais-sans-viol-1365444-1-.jpg 

Pari gagné, hier après-midi, pour les antifascistes à Wazemmes. ...

 

Ils ne pourront pas s'opposer à la manifestation nationaliste à Fives - les policiers et gendarmes mobiles ayant séparé les deux camps. Mais même sans confrontation directe, le cortège « de gauche » surpasse celui des identitaires : ils sont plus de 1 500 à défiler, associations, syndicats, partis ou anonymes. « On ne peut pas laisser banaliser les thèmes de l'extrême droite », souligne Olivier, un étudiant, au départ place du Marché. « On fait barrage aux idées fascisantes, pour ne pas oublier ce qu'on a vécu en 39-45 », explique Daniel, bonnet phrygien sur la tête et drapeau français orné du visage de Jean Moulin. « L'extrême droite revendique des causes sociales pour gagner en popularité. Mais elle reste xénophobe et raciste », ajoute Sébastien.

Rideaux baissés

Le message est clair et l'inquiétude réelle à propos d'un cortège identitaire dont beaucoup ignorent le parcours dans Lille. Mais certains antifascistes semblent prêts au « combat » : des centaines de jeunes marchent le visage dissimulé. Porte des Postes, les commerçants baissent le rideau. La tension est palpable. Les policiers s'organisent pour ne pas être trop près du cortège (pas trop loin non plus) et Roland Diagne des sans-papiers, chef d'orchestre à l'avant, régule les accès de mauvaise humeur.

Mais jusqu'à l'arrivée place de la République, il n'y aura aucun incident. Sarah est soulagée : « On a vu que des groupes veulent en découdre, mais beaucoup de gens sont aussi venus manifester pacifiquement. Ils ont pu s'exprimer, c'est bien. »

 

la voix du nord.

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 13:00
mercredi 05.10.2011, 05:18  - La Voix du Nord

 

 Une réaction collective, une semaine après les tags racistes relevés sur le monument annaysien.
Une réaction collective, une semaine après les tags racistes relevés sur le monument annaysien.
| ANNAY-SOUS-LENS |

Une manifestation contre la haine raciale a eu lieu hier soir au pied de « l'arc de triomphe ...

 

», route de Lille, à l'appel du MRAP, mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples. Une centaine de personnes se sont rendues sur le rond-point une semaine après que de multiples tags à caractère raciste et antisémite ont été constatés sur le monument.

 

Parmi les manifestants, beaucoup de responsables, annaysiens et autres, du parti communiste français mais aussi du secours populaire dont les locaux d'Annay ont de nouveau été dégradés ces dernières semaines. Après les discours, les participants ont repris leurs voitures pour se rendre au local du SPF. « La montée de l'extrême droite est inquiétante pour le bassin minier, surtout pour la jeunesse », estime Daniel, du MRAP à Lille.

 

Le Liévinois Michel Place, responsable du même mouvement dans le Pas-de-Calais, a déclaré que les croix gammes et autres tags néonazis étaient de plus en plus nombreux en France : « Il ne se passe pas un mois sans que la bête immonde ne relève la tête ». Ne sachant pas qui a fait ça, il a rappelé à qui voulait l'entendre que la région était sous emprise nazie en 1941, quand « des femmes ont été décapitées à la hache parce qu'elles réclamaient du pain pour leur enfant ».

 

Dernier candidat communiste aux municipales, Yves Terlat a rappelé à son tour un fait qui se déroula à quelques centaines de mètres de là : « Un lieu connu sous le nom de Pont maudit, là même où des résistants se sont fait fusiller pour acte de sabotage contre l'occupant nazi ». Il a précisé que « près d'une rue sur deux » à Annay portait le nom d'un résistant, syndicaliste ou communiste, fusillé pour faits de résistance. Il a nommé un à un ces résistants.

D'autres dégradations commises dans la commune ont été déplorées par le même Yves Terlat : vandalisme sur les façades, dégradation d'équipements publics, et, samedi dernier, « le feu mis au ruban et au mortuaire de l'un des nôtres apposés sur la façade du local de l'ADECR ». Cette association est celle des élus communistes et républicains. Michèle Moren, élue PCF d'Annay, n'en revenait pas qu'on puisse s'en prendre ainsi à l'hommage rendu à un ami.

 

• PH. B.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 20:17

A AnnaySous Lens, l’arc de triomphe ainsi que des façades d’habitation ont  été recouverts d'inscriptions à caractères racistes et antisémites, le local d’une organisation humanitaire est régulièrement saccagé.

 

arc-de-triomphe-tague.jpg


Ces actes, qui ne sont pas  de simples incivilités que l'on peut aussitôt "oublier",  propagent haines et incompréhensions.
 

              "Parce qu'il faut  réagir haut et fort" 

               le MRAP appelle à la manifestation 

 

        Le Mardi 4 Octobre  à 18H30 à Annay sous Lens  

 

Nous manifesterons depuis  l’Arc de Triomphe Route de Lille jusqu’aux locaux du Secours Populaire Annaysien (Ancien Temple) à coté de la place de la Mairie.

 

LES PREMIERS SIGNATAIRES : Fabrice Lebrun, David Vincent, (MRAP), Yves Terlat, (Groupe des élus communistes et Républicains d’Annay), Naceira Vincent, Jean Michel Humez, conseillers municipaux de  Lens. Jean Pierre Wilquin, PCF Loison, Nassan, El Essagnia  (Mineurs Marocains), Chantal Verdonck ( Alternative Citoyenne), Jacques Kleinpeter ( NPA), Mustapha Amel (CGT) Nawal Badaoui ( Gauche Alternative ), Loic Pardieu ( front de gauche) Jean Jacques Looten (Parti de gauche ), Dominique Wattrin, Sénateur du Pas-de-Calais, Hervé Poly , Secrétaire de la fédération communiste, MJCF62,   le MRAP, la COSIM, Alternative Citoyenne, L’Associations des Mineurs Marocains, CSP59, ELFOUAD, Comité Migrant, Repere, CGT, Le Parti  Communiste , le Parti de  Gauche , Europe Ecologie Lens, NPA, La Gauche  Alternative, Cathy Evatoré, Présidente du SPF, Sylvia Mora élue républicaine, Michèle Moren et la section communiste d’Annay sous Lens, BrunoTroni, Maire de Billy Montigny, Conseiller général, l’Association aide aux chômeurs, l’Association « changer Vraiment, Laurence Zaderatzky , parent d’élève …

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 19:46

297002_174832849262169_100002063650268_388291_1039424536_n.jpg

 

Depuis quelques semaines, le parti communiste de la 10ème circonscription est sur tous les fronts et la jeunesse communiste du secteur est là pour le renforcer à chaque évènement. Tractage devant les écoles et lycées de Noeux-les-mines, dans les boites aux lettres des différentes villes, sur les marchés, devant les hôpitaux de Divion et Beuvry... Et dernièrement, dans le cortège de la manifestation pour la défense du service public de l'Education le 27 septembre.

 

Les jeunes communistes osent l'avenir et jouent un rôle majeur dans le dialogue avec la jeunesse. L'implantation ne cesse de croître, car plus que jamais les jeunes ressentent l'envie de s'engager pour ne plus subir ces politiques d'austérités.

 

Agir pour ne plus subir, imposons le changement : osez l'avenir !

 

Photo0117.jpg

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 14:35

Les jeunes communistes et les camarades du parti de la section d'Avion, ont lancé leur rentrée politique cette semaine, avec une distribution de tract, devant le lycée, mais aussi devant les écoles primaires et maternels de la ville. Les parents nous furent bon accueil .

 

Des milliers de tracts distribués dans la dizaine d'école que compte la ville. Une rentrée sous le signe de suppressions de postes et de surcharge de classe.... Pour défendre l'école publique les jeunes communistes d'Avion prépare la mobilisation du 27 septembre.

 

Cette année, la présence devant ces lieux d'éducation sera une nouvelle fois régulière et massive. Une présence militante sans relâche, pour que chacun puisse analyser cette société capitaliste.

 

 

276638_284429578238247_2055572940_n-1-.jpg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher