Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:02

Les jeunes communistes du lycée Carnot de Bruay-la-Buissière ont débutée leur rentrée politique ce 9 septembre avec une distribution du journal "l'Avant-Garde" devant la grille le matin même.

 

Au total, 250 journaux distribués, un bon début pour une rentrée sous le signe de suppressions de postes et de surcharge de classe... Pour contrer toutes ces réformes libérales, les jeunes communistes du lycée Carnot préparent activement la mobilisation du 27 septembre.

Un tract spécifique sur cette évènement sera distribuée dans les jours qui viennent.

 

L'activité communiste dans ce lycée ne cesse de croître avec une activité de tractage et de mobilisation régulière. De quoi donner aux lycéens des outils afin d'analyser la société. C'est le résultat de 3 ans de présence militante sans relâche.

 

Mobilisation retraites (2)

Les jeunes communistes du lycée Carnot de Bruay-la-Buissière lors de la mobilisation contre la réforme des retraites

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 14:59

77943[1]

 

Sur la scène des pays du nord*, cette année :

 

Vendredi :

21h00 : Bachibousouk

22h00 : Burning Lady

23h00 : Les mauvaises langues

 

Samedi :

15h00 : Lisa a peur

16h00 : Ribo

17h00 : Magenstria

18h00 : La cavaska

19h00 : Mickael Philips

20h00 : Lénine Renaud

21h00 : Zep / Lénine Renaud

 

Sur la scène du Pas De Calais :

 

Vendredi :

Rast'Aple Vibraiton, Les murmures de la rue, Skanabitch, Mandragor, Ei8ht 6ix

Une fête de l'Humanité, au goût de Festival de la Résistance !!

 

Samedi :

11h/17h00 : From et Ziel

19h00 : Zep

21h00 : Jeff Kino

23h00 : Jean Marc Lebian

 

Bon à savoir, c'est aussi dans le Pas de Calais que vous pourrez déguster des moules frites, arrosées de Ch'ti !!!

 

*Pays du Nord = Aisne, Nord, Oise, Pas de Calais et Somme !

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 18:57

Dès maintenant préparons la riposte !

 

Cette année encore, nous subissons 16 000 suppressions de postes dans l'éducation nationale (4800 dans les collèges et lycées) alors qu'il y a 80 000 lycéens de plus que l'année dernière . Le ministre de l'éducation, Luc Chatel n'entend pas s'arrêter là, pour 2012, il prévoit d'en supprimer encore 14 000. Entre 2007 et 2012, le gouvernement de droite aura donc supprimé 80 000 postes !

 

Résultat : des classes surchargées et des conditions d'études toujours plus précaires. C'est bien une éducation à deux vitesses, individualiste et élitiste que ce gouvernement aux ordres des capitalistes veut nous imposer. Pendant ce temps là, pour la seule année 2010, les actionnaires du CAC 40, en pleine crise, et sans travailler, ont réalisé 83 milliards d'euros de profits.

 

De son côté, le Parti Socialiste entend « s'adapter à l'austérité » et au manque de moyens, pour nous Communistes, il faut prendre l'argent là ou il est : dans les poches du patronat et des actionnaires !

 

Face à cette situation dramatique, les syndicats d'enseignants ont décidé de se mobiliser le 27 Septembre.manifestation_lyceens.jpg

 

Alors ensemble, lycéens, profs et personnels, tous dans la rue le 27 Septembre pour défendre l'enseignement public et nos conditions d'études, pour exiger le partage des richesses et combattre le pouvoir capitaliste !

 

 

 

source : http://jeunescommunistes13.over-blog.com/
Partager cet article
Repost0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 14:58

Barbecue-fede-Sallaumines-25-08-11--6--reduit.JPG

 

La Fédération communiste du Pas-de-Calais organisait jeudi soir son traditionnel barbecue fédéral au parc Deleury, à Sallaumines, une initiative précédée par un dépôt de pétitions contre la vie chère en sous-préfecture de Lens par Hervé Poly, premier secrétaire de la Fédération.

Les pétitions signées par de nombreux citoyens lors des actions pcf et jc : Les Jeunes communistes veulent aussi se faire entendre dans le Ternois

Tous les militants communistes du secteur, dont de nombreux élus se sont donc retrouvés, jeudi soir, autour du barbecue tenu par nos camarades Jean-Luc et Maurice pour se raconter leurs vacances ou les derniers développements de la politique locale dans leur commune.

Parmi les élus présents se trouvaient notamment Christian Pedowski, maire de Sallaumines, Christian Champiré, maire de Grenay, Bernard Staszewski, maire d'Evin-Malmaison, Cathy Poly, conseillère régionale, Bertrand Péricaud, conseiller régional, Dominique Watrin, vice-président du conseil général et de nombreux adjoints au maire et conseillers municipaux comme Thomas Boulard, adjoint au maire de Divion, Véronique Buard, adjointe au maire d'Evin-Malmaison, Jean-Louis Fossier, conseiller municipal de Courrières et Edmond Bruneel, conseiller municipal de Montigny-en-Gohelle. A signaler également la présence de nombreux jeunes militants, cartés ou non à la JC, avec Simon Poudroux, secrétaire fédéral de la JC et Manuel Tourbez, secrétaire de la section de Carvin dont le festival de la résistance a été un vif succès.

 
De retour de la sous-préfecture, Hervé Poly a prononcé un discours combatif dans lequel il a longuement parlé de la crise de la dette et de la cure d'austérité qu'on nous prépare, à coup de propagande gouvernementale alors que la France est un pays riche. Les richesses, il faut les prendre dans les poches des capitalistes, pas dans celles des salariés et des chômeurs !

Hervé Poly est donc revenu sur le succès de notre campagne contre la vie chère, qui se poursuit avec des collectes de pétitions jusqu'à la Fête de l'Humanité, mais également sur la campagne des sénatoriales avec plusieurs réunions publiques prévues autour de Dominique Watrin. Le premier secrétaire fédéral a également annoncé des initiatives en défense de l'hôpital public, de l'école et de l'industrie automobile et la préparation d'une manifestation départementale, cet automne.

A l'issue du discours d'Hervé Poly, la parole a été donnée à Norbert Gilmez qui a remercié les camarades du PCF et le journal Liberté pour leurs soutien dans son combat pour faire reconnaître les droits des mineurs licenciés après les grèves de 1948 et qui n'ont jamais été amnistiés. Alors que l'Etat va devant la cour de cassation, Norbert Gilmez et les mineurs survivants qui ont subi un terrible préjudice du fait de leur licenciement pour fait de grève doivent continuer d'être soutenus. Une ovation a accompagné le discours de Norbert Gilmez qui a conservé toute son énergie malgré ses 90 ans.

Tout le monde s'est ensuite attablé autour des brochettes et des merguez et les discussions ont été animées , au parc Deleury.

Oui, décidément, pour les communistes du 62, l'heure de la rentrée politique a sonné !

Partager cet article
Repost0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 17:31

29 aout 2011 - braderie de Béthune

 

Sous un soleil radieu, les jeunes communistes du bruaysis et du béthunois, ont tenu un stand hier lors de la braderie de Béthune. Une réussite militante sur tout les points.

 

C'est la deuxième année que la section du PCF de Béthune accueille les jeunes communistes, mais cette année l'impact fut plus important car la section JC du bruaysis-béthunois se renforce en réalisant plusieurs adhésions sur la journée... Preuve que le communisme n'est pas passéiste et répond concrètement aux besoins et attentes des français en général et de la jeunesse en particulier.

 

En effet, l'accueil des badeaux fut positif quand nos militants allèrent tracter aux abords du stand des jeunes populaires (la jeunesse de l'UMP), contraint de se lever de leurs chaises pour venir à leur tour distribuer des tracts pro-gouvernementaux (hé oui, le militantisme n'est pas qu'une affaire de parade !)

 

En bref, des centaines de tracts distribués, de nouvelles adhésions et donc un renforcement de la section locale ainsi qu'un dialogue constant avec la jeunesse du secteur. Ceci résume l'activité de la jeunesse communiste pendant cette journée.

 

29-aout-2011---braderie-de-Bethune--2-.jpg

 


Partager cet article
Repost0
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 14:23

208872 10150156056612103 620097102 6451020 6436296 n[1]

 

Cet été les jeunesse communistes du Pas-de-Calais auront des vacances estivales chargées.

En effet, ils clôtureront cette année scolaire par un barbecue fédéral le 25 juin dans la ville de Calais où les communistes ont l'une des plus grosses implantations du département sous la houlette de Jacky Hénin. Une ville avec un fort potentiel pour notre mouvement. Comme l’an dernier, ce repas sera le lancement d’une longue tournée des plages.

Il sera suivi du festival de la résistance le 2 juillet, organisé par la jeunesse communiste et avec la section PCF de la ville de Carvin. Il s'agit d'une fête populaire alliant musique, marché artisanale ainsi que diverses manifestations durant la journée, une occasion de nouer des contacts avec de nombreux jeunes et de nous renforcer dans cette ville du bassin minier autrefois communiste.

 

Ensuite viendra une grosse opération à Calais. Une journée « accès aux loisirs pour tous », autour d'un quiz sur l'Europe et un tournoi de bowling. Une cinquantaine de jeunes de la ville seront invité à passer une journée au bowling, parties, pizzas et boissons offertes. Cela permettra d'une part à un maximum de jeunes d’accéder aux loisirs ainsi que d'avoir une approche plus « pédagogique » envers eux.

Cette journée sera également un moment fort entre la fédération du Nord et celle du Pas-de-Calais, car dans un souci de cohésion régional, les jeunes communistes du 62 invitent 25 de leurs homologues du Nord à participer à cette action.

Cette date sera la première de la tournée des plages pour la deuxième année consécutive où les camarades du département prévoient de rééditer la présence sur 14 villes du littoral en 17 jours. L’engagement et les propositions de la jeunesse communiste, ainsi que ses combats internationaux seront mis en avant pendant les deux mois d'été.

Deux mois de fraternités entre JC et camarades du PCF, qui nous accueillent avec plaisir dans leurs sections.

L’objectif de cette tournée est, pour nous, de doubler notre nombre d’adhérents.

Camarades, nous vous souhaitons un été révolutionnaire

 

la JC du Pas De Calais

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 12:14

lundi 18.07.2011, 05:19  - La Voix du Nord


  http://www.lavoixdunord.fr/stories/image250x00/mediastore/VDN/A2011/M07/les-jeunes-communistes-veulent-aussi-s-1234450.jpgSurprise hier matin pour les clients du supermarché de Pernes. À la sortie du parking, cinq jeunes les attendaient pour distribuer des tracts et faire signer une pétition contre la vie chère. Une initiative des Jeunes communistes du canton d'Heuchin, section créée il y a deux ans, qui réalisait là sa première action publique.

 

 

 

PAR DAVID DERIEUX

saintpol@lavoixdunord.fr

 

Le Ternois n'est pas spécialement une terre communiste... Mais du côté de Pernes, à la frontière avec l'Auchellois et le Bassin minier, le parti communiste jouit d'une réelle popularité, ainsi que l'ont constaté hier matin les cinq jeunes qui interpellaient les automobilistes. « Le mouvement est bien accueilli, les gens sont agréablement étonnés. Ils nous écoutent et signent la pétition. On en est à trente signatures en une demi-heure, c'est globalement positif », glisse avec satisfaction Stéphane Victor. Ce Floringhemois de vingt ans est le responsable départemental des Jeunes communistes. Un mouvement qu'il a rejoint il y a deux ans maintenant, d'abord comme simple militant, et qu'il s'efforce de développer dans le secteur.

Depuis le lycée

La politique, le jeune homme y est venu de discussions en débats improvisés, et pas forcément par héritage familial. « On en parle à la maison avec mon père, mais c'est surtout au lycée, puis en en parlant autour de nous, que le groupe s'est constitué. Nous sommes une dizaine dans le canton, d'une moyenne d'âge de dix-huit ans, à nous retrouver régulièrement. On fait du porte à porte pour expliquer notre démarche, on tracte et on colle des affiches aussi, régulièrement », poursuit Stéphane Victor. Et n'allez pas lui dire que le parti communiste est passéiste ou sans avenir. « Le déclin du parti s'explique surtout par la déconscientisation des gens et des jeunes. Ils ont perdu l'envie de se dresser contre le capitalisme, c'est dû au massacre médiatique contre le PCF. Nos politiques sont rarement invités à la télé et quand ils le sont, c'est pour leur répéter que le parti est mort ! Ça fait dix ans que certains disent que le parti communiste est enterré, mais il est toujours là. La preuve, aux dernières élections régionales, on a fait plus de 10 %, on a gagné des élus, et même un canton dernièrement dans le Pas-de-Calais, à Houdain. Pour moi, ça reste le plus gros parti à gauche du PS, qui ne va pas assez loin dans ses idées. »

Une pétition nationale contre la vie chère

Le parti résiste et peut compter sur ses jeunes, donc. Ils veulent s'appuyer sur la structure et la bonne implantation de ce monument de la vie politique pour lui donner un nouveau souffle, et dénoncent au passage un éparpillement des voix qui coûte cher les soirs d'élections. « Le NPA ou Lutte ouvrière cultivent la division... et se portent de ce fait comme des alliés du capitalisme. Tout ça profite à la droite », regrette le Floringhemois.

Hier matin à Pernes, les cinq militants portaient un message sans équivoque contre la vie chère et la baisse du pouvoir d'achat. Une thématique qu'on retrouve dans les débats depuis de longs mois et sur laquelle chacun a son idée bien arrêtée. « Nous relayons aujourd'hui la campagne du parti communiste au plan national pour faire comprendre aux gens qu'il existe des solutions pour faire baisser les prix des produits de première nécessité, comme tout ce qui est à base de céréales. Tout augmente en France sauf les salaires, à part ceux des actionnaires. Quand on voit que les groupes du CAC 40 sont exonérés de cotisations patronales, on se dit qu'il y a trente milliards d'euros qui pourraient être utilisés autrement, en augmentant le SMIC par exemple . » Stéphane Victor maîtrise le discours de son parti. Et maintenant que sa section s'est fait connaître du public, il compte mener de nouvelles actions de ce type à l'avenir.

« On ne s'arrêtera pas là, on remettra ça prochainement, peut-être devant une banque. » En attendant, la pétition signée hier va rejoindre les 100 000 autres qui circulent en France depuis le mois de juin, pour manifester le mécontentement ambiant au gouvernement. •

Partager cet article
Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 17:15

lycen en grve[1]

Non à la supression des postes

d'enseigants

Non aux fermetures de classes

Non à la disparition des RASED

 

865 suprésions de postes dans l'académie de Lille

En primaire, dans le pas de Calais 141 femeures !!!

 

Halte au massacre de l'Ecole !

Défendons un service public d'Education pour tous !!!!

 

- Rassemblement devant l'inspection académique d'Avion à 9h30 ( 5 rue de la Bastille)

Puis barrages filtrants avec sensibilisation aux rond points :

 

Avion, rond point de la mairie à 10h

Sallaumines, rond point du centre à 11h

Méricourt, rond point de l'intermarché à 11h30

 

 

Rassemblement de protestaion contre les suppressions de postes RASED

le 13 avril à 11h devant l'inspection académique d'Arras.

Partager cet article
Repost0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 14:59

Les 7 et 8 aout, les jeunes communistes ont continué leur tournée des plages sur la Côte d’ Opale. Au programme : diffusion de tracts aux marchés de Berck ainsi que sur le bord des plages. L'accueil de la population est excellent et la JC a ainsi pu développer ses propositions face à la réforme des retraites proposée par le gouvernement mais aussi faire une diffusion massive de son journal « Avant-garde ».

La tournée d'été ne s'arrête pas là, les jeunes communistes seront à Calais et à Sangatte les 15 et 16 aout. 39195_143477819015743_100000605773359_309130_682037_n-1-.jpg

Partager cet article
Repost0
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 16:56

A la surprise des passants, c’est en chantant la Jeune garde et l’internationale qu’un groupe de jeunes communistes du Pas-de-Calais a fait, en voiture, son entrée au Touquet-Paris-Plage, jeudi dernier, clôturant la deuxième semaine d’action militante de leur organisation sur le littoral du département.  

Après avoir rencontré un bon accueil, la veille, sur le marché de Boulogne ainsi que le matin sur les quais du port d’Etaples l’ambiance, parmi eux, était joyeuse. Une heure après face à la plage du Touquet, elle était retombée. La fatigue bien sur mais, sans doute aussi, « quelque chose de cassé » dans ces « beau quartier » d’été à la hautaine exhibition « décomplexée » des privilèges de classe, le légitime sentiment que « ça fait vide ». Les jeunes « populaires » de l’UMP qui s’y trouvaient quelques heures auparavant étaient sans doute  plus à l’aise en ces lieux pour faire valoir le propagande gouvernementale sur les retraites. Il faisait beau sur la plage du Touquet mais ces jeunes travailleurs ou étudiants originaires d’Avion ou de  Pernes en Artois, JC en « vacances » militantes au bord de la mer, ne se sont pas baignés.

Une première dans  la région pour la JC

« Cette initiative, qui s’est engagée à la suite de notre fête fédérale de la mi-juillet, a été votée à l’unanimité par l’AG des JC du Pas-de-Calais » explique Simon Poudroux secrétaire de la fédération départementale du MJCF. Une première dans la région mais aussi au niveau national pour la JC. Au programme, des distributions de tracts ciblées sur les marchées et les bords de la plage du littoral avec pour thèmes d’intervention la lutte contre la réforme gouvernementale des retraites et la mobilisation pour la libération de Salah Hamouri, jeune franco-palestinien injustement emprisonné en Israël.

La lutte contre la réforme gouvernementale des retraites et la mobilisation pour la libération de Salah Hamouri au cœur de l’action

« Au niveau du rythme continue Simon Poudroux, cette tournée des plages c’est une action par semaine sur les marchés et sur les bords de plage de la quasi-totalité du littoral, en petit groupe, pour deux ou trois jours jusqu'à la fin du moi d’aout ». « Sur les bords de plage » mais pas sur les plages elles-mêmes pour ne pas déranger « des gens qui sont en train de se reposer et de se vider la tête » après une année de travail explique le secrétaire de la fédération du Pas-de-Calais du MJCF. Une « méthode » qui permet d’aller au contacte avec « de réelles discussions » avec des gens très réceptifs. Une méthode qui permet aussi aux JC d’engager l’action en coopération avec les militants du PCF qui les accueillent avec intérêt et enthousiasme.

« On a vraiment un tres bon accueil de la part des gens, toutes génération confondues »

 

« On a vraiment un tres bon accueil de la part des gens, toutes générations confondues, avec des retraités qui s’inquiètent beaucoup pour leurs enfants ou pour leurs petits-enfants, des actifs aussi et également les jeunes qui, même s’ils on été peu présents au niveau des manifs dans la dernière période du fait de la fin de l’année scolaire sont attentifs à la situation » continue Simon Poudroux : « beaucoup nous posent des questions et demandent des explications du fait de la propagande du gouvernement et de son message mensonger. Les jeunes ont souvent besoin d’explications sur les manières dont on calcule le temps de cotisation ou s’interrogent sur leur avenir alors qu’ils sont souvent encore à la recherche d’un travail pour pouvoir vivre. »

Journée et expérience militante

La journée militante terminée, les JC se retrouvent le soir pour en faire le bilan et discuter avant un moment de détente. Mercredi soir, de retours de Boulogne, la discutions ont roulé bon train avec une « camarade » d’Etaples qui les Hébergeait dans son jardin. L’occasion d’un échange d’expérience réciproque et, au-delà de la perspective militante, amical. Mais des idées d’actions fusent encore : celle de travailler, par exemple, à un tract pour une approche directe des jeunes saisonniers qui sont nombreux sur la cote et travaillent dans une grande précarité, surexploités  « et qui seront remerciées voir même jetés o la fin de l’été et qui se retrouverons au chômage et dans la galère à la rentrée » souligne le responsable de la fédération de la JC  dans le Pas-de-Calais. Une expérience, certes, bien loin de celle de la jeunesse qui n’est pas seulement « dorée » par le soleil. L’expérience d’une jeunesse qui, même quand elle ne chante plus l’avant-garde ou l’internationale, sait reconnaitre le reflet du ciel dans le bleu de la met et les raison sociale qui fait le vrai vert-de-gris de certains « bords de plage » du Nord-Pas-de-Calais.

                                                                                                                                          Jérôme Skalski

 

 

« L’initiative devrait se renouveler plus souvent pour mener les actions de ce type »

 

Dans le cadre de leur tournée des bords de plage du littoral du Pas-de-Calais, les JC vont à la rencontre des militants du PCF. Apres Outreau, Saint-Etienne-au-Mont, le Portel et avant Berck, Beaurainville, Calais, Sangatte, Merlimont, Cucq et Stella-plage, ils ont mené leurs actions avec les militants des sections de Boulogne et Etaples. Le point de vue de Pascal Thièbaux, secrétaire de la section PCF et conseiller municipal d’Etaples.

« Pour nous à la section d’Etaples, de voir la jeunesse communiste sur le port, l’emblème du territoire, forcément, cela nous réjouit et cela nous satisfait pleinement. L’initiative devrait se renouveler plus souvent pour mener des actions de ce type dans notre région parce que, c’est vrai, le militantisme, ici, sur notre secteur, manque beaucoup. Nous manquons de militants. Nous manquons de jeunes aussi. Nous nous donnons rendez vous très rapidement.  

La jeunesse incarne l’avenir et la JC l’avenir de notre parti. Il est donc important de travailler avec elle et de la solliciter. Ce qu’il faudrait, c’est renforcer l’action sur les retraites avec tous ces jeunes mais aussi avec l’ensemble des militants. Donc, que les JC soient là et qu’ils montrent l’exemple vis-à-vis de ce qui est en train de se passer en ce moment avec la réforme des retraites mais aussi avec les autres réformes du gouvernement qui touchent directement le monde du travail est exemplaire. Beaucoup de jeunes sont dans une phase d’inquiétudes à l’égard de leur avenir. Il est important de continuer à lutter et de mener les combats de façon à ce que toutes ces réformes ne passent pas et que l’on retrouve la perspective d’un avenir beaucoup plus serein pour cette jeunesse qui a besoin de retrouver le moral. »

  Source : Liberté62

Article de presse sur la tournée des plages des 28 et 29 juillet !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher