Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 10:06

 

Portés par l’élan de la campagne du Front de Gauche nous avons souhaité passer une journée à « l’usine », le QG de campagne    de Jean-Luc Mélenchon.

Nous nous sommes donc rendus là-bas et avons pu partager nos idées avec les « ouvriers » (bénévoles) de l’usine et nous    rendre compte de l’organisation et le travail qui font que cette campagne est un franc succès.

 

Nous avons également assisté à un communiqué de presse de Martine Billard, présidente du Parti de Gauche, dans le lequel elle adressait    a Europe Ecologie les verts, un « kit découverte de l’écologie portée par le Front de Gauche » suite aux déclarations anti-Mélenchon de différents dirigeants écologistes nous    accusant de n’avoir aucune qualité écologiste.

 

Martine Billard et Laurence Sauvage nous ont ensuite accordés un entretien au cours duquel nous leur avons présenté le festival de la    Résistance de Carvin et les avons invitées à y participer. Nous avons insisté sur le caractère collectif de la préparation et la réalisation du festival, rappelant qu’il est entièrement monté    bénévolement.

 

Rencontre ensuite avec Benoît Rivillon, bénévole à « l’usine », qui nous à invités à prendre part aux préparatifs de la    soirée au Bataclan. Nous nous y sommes donc rendus munis de banderoles aux couleurs du Front de Gauche avant l’arrivée du public qui a envahi le théâtre à partir de 19h00.

 

Les célébrités sont arrivées au fur et à mesure de la soirée, comme Guy Bedos (qui est venu nous saluer), Sanseverino, Ridan, Yvan Le    Bolloch, Pierre Laurent (secrétaire national du PCF, qui est aussi venu nous saluer), et bien d’autres.

 

Certains artistes ont pu se présenter sur scène, entrecoupés d’interventions de professionnels du monde de la culture.

L’objectif de la soirée était de présenter le programme pour la culture du Front de Gauche. Programme édité en un livre au titre    évocateur : "Quelle humanité voulons-nous être?"

 

Pour finir, Jean-Luc Mélenchon a prononcé un poignant discours sur la place de la culture et des artistes dans la société, une    intervention acclamée par la foule présente.

 

Après cette journée bien remplie, nous sommes repassés par « l’usine » pour y récupérer du matériel de campagne (affiches,    tracts, autocollants…), avant de reprendre la route.

 

Cette journée nous conforte dans notre engagement pour cette campagne, animée par une équipe sympathique, dévouée, accessible, digne de    notre slogan « l’humain d’abord ».

 

Nous tenons à remercier chaleureusement Laurence Sauvage (membre du Parti de Gauche et conseillère régionale Nord Pas-de-Calais),    Martine Billard (Présidente du Parti de Gauche), Benoit Rivillon (bénévole à « l’usine ») ainsi que toutes celles et ceux qui nous ont accueillis.

 


Romain Lictevout (membre de la JC de Carvin)

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 14:24

debat-jeunes_Mise-en-page-1-copie-3.jpg

 

Mercredi 4 avril

18h30

14 avenur de l'Hyppodrome

Arras 

 

Quel rôle pour les jeunes lors des prochaines

élections présidentielles et législatives?

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 16:21

  manif-anti-fa-nord.jpg Dans les médias, le MEDEF critique le FN, c'est ce que Laurence Parisot, très politiquement correcte, explique dans son petit livre "Un piège bleu marine". La réalité est toute autre. Tout indique un attrait de plus en plus marqué des patrons pour les idées lepenistes.


Quand le mouvement patronal ETHIC, fin Janvier, organise une audition de Marine Le Pen, non seulement il fait salle comble mais le public réserve un accueil euphorique à la leader de l'extrême droite, applaudissements nourris et tutti quanti. La stratégie du FN, ses idées, son projet de syndicats lepenistes par exemple, tout cela ne peut qu'intéresser les patrons. Et puis ils vérifient que dans toute l'Europe, les partis fascisants épaules méthodiquement les poitiques ultralibérales.


En Grèce, c'est le FN local qui, allié à la droite et au PS, a validé les privatisations et la baisse des pensions.. En Autriche, c'est un ministre brun qui tint l'éconmie pour faire la politique la plus antisociale depuis la guerre. Au Danemark, de 2001 à 2011, ces ultras ont encouragé une réforme fiscale réduisant l'impôt sur le revenu des plus aisés, divisant l'indemnisation chômage par deux et réduisant les allocations familiales. Aux Pays-Bas, Geert Wilders épaule le premier ministre de droite, par ailleurs ex-DRH de la multinationale Unilever. Bref, l'extrême-droite est systématiquement un pilier des politiques au service du grand capital. Nos patrons l'ont bien compris. 

 

source :  http://jeunescommunistes13.over-blog.com

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 15:25

CIMG2613.JPGUne trentaine de jeunes de 16 à 25 ans ce sont réunis ce samedi 17 mars à Annay . Cette rencontre à l'initiative de plusieurs jeunes d'Annay et de la jeunesse communiste du département fut une grande réussite. Plus de 2h de discutions et touts les sujets d'actualités pour notre jeunesse y sont passés, du problème de logements étudiants trop chers pour des bourses trop précaires, à la difficulté de trouver un stage, une formation, un emploie...

Cette jeunesse est préoccupée par de nombreux thèmes de la campagne, pour ne pas dire tous, c'est pour cela qu'elle a l'envie de s'organiser, d’être entendue, car pour beaucoup d'entre eux le problème est la, on parle beaucoup d'eux mais personnes ne les écoutes.

A la sortie de cette réunion, beaucoup d'idées et d'envies qui donneront vie à des nouvelles rencontres et à un journal d'expression des jeunes d'Annay.

Une première de bonne augure pour le renforcement de notre organisation de jeunesse.

Partager cet article
Repost0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 10:33

debat-jeunes_Mise-en-page-1.jpg

Samedi 17 Mars

15h

Salle Brassens

Annay-sous-Lens

 

Quel rôle pour les jeunes lors des prochaines

élections présidentielles et législatives?

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 14:44

Condamnation scandaleuse de nos jeunes camarades

C’est avec stupeur que nous venons d’apprendre la condamnation de deux de nos camarades du Mouvement Jeunes Communistes de France, Marcel Adani et Rudolph Mwadia-Mvita le secrétaire à l’organisation de l’UEC à Paris 8, à 3 mois de prison avec sursis. Leur délit ? Avoir été au mauvais endroit au mauvais moment.

 

Mercredi soir dans Paris, les deux étudiants se sont retrouvés au milieu d’une course poursuite entre des policiers et une personne dans le métro. Alors qu’un policier trébuchait dans les escaliers et qu’une personne lui a crié : « cours poulet ! » ; les policiers sont revenus sur leurs pas et s’en sont pris à nos camarades.

 

Les policiers ont saisi le prétexte les provocations qui n’étaient pas lancées par nos camarades pour s’en prendre à eux. C’est par racisme habituel envers les jeunes et les personnes de couleur que les policiers ont pensé que c’était d’eux que venaient les insultes. D’ailleurs les insultes, les propos racistes et homophobes n’ont pas tardé à sortir.


Ils ont été sortis du métro et tabassés. Les policiers étaient prêts à les laisser partir mais sont revenus les chercher car ils étaient trop amochés par les coups.

 

Depuis mercredi soir et jusqu’à aujourd’hui, nos camarades sont restés en détention et ont subi des pressions. Durant ces jours de détention, ils se sont entendus dire : « On sait bien que ce n’est pas vous. Mais c’est comme ça, vous allez prendre ». C’est aussi comme ça qu’ils ont été privés du moindre contact avec leurs camarades, un avocat, ou même leurs familles ».


Ce samedi, ils passaient en comparution immédiate, justice au rabais, guichet de la condamnation injuste. Le procureur a tout de suite donné le ton : il a requis une peine d’un mois avec sursis et 900 euros d’amende au motif de l’humiliation subie par les policiers. Finalement, le juge les condamne à 3 mois avec sursis pour outrage à agent et rébellion.


« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir » disait La Fontaine.

Les jeunes communistes apportent tout leur soutien à leurs camarades. Nous dénonçons les violences policières et la condamnation qui permet la mise sous silence de la bavure.

 

C’est révélateur d’une période électorale où il s’agit pour le gouvernement de faire monter les chiffres de la délinquance, condamner à la chaîne pour maintenir un climat de peur, venir sur les thèmes de l’extrême-droite.

Les jeunes communistes continueront à se battre et à dénoncer les violences policières, couvertes par une justice à deux vitesses aux ordres des puissants.


Les jeunes et étudiants communistes comptent bien faire appel pour exiger que justice soit faite. Il n’est pas question que nos camarades aient à craindre de retrouver leur casier judiciaire noirci par des mensonges aussi honteux ! Nous annonçons également, dans les jours qui viennent, la sortie d’une pétition de soutien.

 

Pierric Annoot, Secrétaire Général du MJCF

  

 
 
Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 14:04
Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 13:03

 

Aujourd'hui que Marine Lepen affirme que toute la viande de région parisienne est Halal, rappelons nous de cette affaire :

Publié le vendredi 04 novembre 2011 nord eclair

 

 Paul Lamoitier, conseiller régional FN, est aussi un des principaux pourvoyeurs des boucheries de la région en viande « halal ». Au parti lepéniste, on y voit certes une contradiction, mais « personnelle, pas politique ».

Paul Lamoitier n'a plus le droit de parler. Ce sont les cadres du Front national qui lui en ont intimé l'ordre. C'est que, si le mot d'ordre au niveau du parti est de traiter la polémique sur le mode du désamorçage, l'« affaire » a déjà fait couler beaucoup d'encre. Et elle tombe mal : juste au moment où la patronne du FN est aux États-Unis pour se fabriquer une étoffe internationale...
Au départ, il y a Derrière les lignes du Front (éd. Golias). Un ouvrage fouillé sur les coulisses du FN, écrit par le journaliste Jean-Baptiste Mallet, qui livre le fruit de six mois de reportage en immersion dans les coulisses du parti de Marine Le Pen. Au cours d'une rencontre avec Jean-Richard Sulzer, élu FN au conseil régional Nord - Pas-de-Calais, on lui présente Paul Lamoitier, 75 ans, comme « le plus gros fournisseur des bouchers halal de la région ». L'intéressé confirme. Ex-cadre, il a monté une société, qui emploie aussi ses deux fils, spécialisée dans le commerce de viande. Chaque mois, il vend une trentaine de tonnes de viande estampillée halal aux bouchers de la région.
Pour Jean-Baptiste Mallet, c'est plus qu'un paradoxe. C'est « une des très nombreuses contradictions qu'on observe au sein du FN », expose le journaliste qui avoue regretter un peu que seule cette anecdote ait été retenue des 270 pages de son enquête. Contradictions dont il pointe la plus saillante comme étant celle « d'un parti qui se présente sur une ligne "populaire" mais est en réalité un parti de notables : il n'y a aucun ouvrier parmi les responsables qui entourent Marine Le Pen ».


Dans l'entourage de Paul Lamoitier, on le dit plus que « gêné ». Car l'info de Jean-Baptiste Mallet a donné lieu à de nombreux articles, notamment sur lesinrocks.com. Il serait « pris entre deux feux : d'un côté le FN, de l'autre les Arabes », pour reprendre les termes d'un de ses proches.
Du côté des cadres, on accuse la presse de faire dans l'amalgame. « Je ne comprends pas qu'on se pose la question. Lorsque Marine Le Pen a critiqué le Quick halal, c'est parce que les clients n'avaient pas le choix. Là, Paul Lamoitier se contente de répondre à la demande », martèle ainsi Guy Cannie, élu secrétaire départemental FN du Nord-Hainaut, conseiller régional, et mandaté par sa hiérarchie pour parler au nom de Paul Lamoitier.
Bruno Bilde, chef de cabinet de Marine Le Pen, reprend avec soin les mêmes éléments de langage, affirmant qu'il ne « voit pas le rapport entre la situation de Paul Lamoitier et l'affaire du Quick halal ». « Ce qui me choque, c'est d'imaginer que nous ne pourrions pas travailler avec des musulmans » , affirme-t-il encore.
Mais la « contradiction » est cependant bel et bien reconnue, du bout des lèvres, par Guy Cannie lui-même, au détour d'une phrase : « Oui, il y a une contradiction, mais c'est une contradiction personnelle, pas politique. C'est la même chose que si vous reprochiez à un communiste d'être propriétaire, à un socialiste d'être riche ou à un vert d'avoir une voiture, c'est tout ! » En clair, il y a donc une contradiction « personnelle » entre l'activité commerciale de Paul Lamoitier et les fondements idéologiques du FN.
w

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 14:39
ompte rendu de Pierre Alain Millet de la conférence sur le socialisme organisé le MJCF 69

Un évènement à l’université de Lyon : 200 jeunes communistes discutent du socialisme
Quelle ambiance ! 200 jeunes communistes rassemblés pour une journée d’étude sur le socialisme. Une journée passionnante au programme chargé, abordant les questions de l’histoire du socialisme avec Eric Jalade, professeur d’histoire et secrétaire fédéral du Tarn, Henri Alleg qu’on ne présente plus, évoquant le rapport entre socialisme et luttes nationales, puis les questions de philosophie avec Jean Salem, professeur de philosophie et un des contributeurs du séminaire Marx de la Sorbonne, enfin les questions de l’économie avec Remy Herrera, professeur d’économie. 

Cette organisation de la jeunesse communiste revitalisée depuis ces dernières années sait tirer les leçons des expériences des dernières années, autant celle du parti communiste sans cellules, que des mouvements alternatifs et leurs organisations mouvantes. 

Ici, il y a une organisation, chaque débat est introduit par un militant qui a travaillé son texte, pris connaissance de l’histoire politique de l’invité. Il y a un service d’ordre, et même une équipe chargé du nettoyage... 

Un enregistrement vidéo de l’ensemble de la journée sera bientôt mis en ligne par la fédération organisatrice. 

Mais les quelques militants plus agés participant, et les quatre invités auront le même sentiment, la même joie de voir revivre une organisation politique de la jeunesse retrouvant l’histoire des luttes anti-coloniales, pour les droits et pour le changement de société, pour la révolution. 

La soirée à la salle Jeanna Labourbe permettra aux JC de rencontrer Michèle Picard, maire de Vénissieux et candidat aux législatives dans la 14ème circonscription pour garder le seul député communiste de la région. 

Elle permettra aussi de voir que si ces jeunes hommes et femmes sont capables d’organisation, de réflexion politique, d’études de textes, ils savent aussi faire la fête, ont conservé les chants de leurs anciens... Quelle ambiance !
source : http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 10:22

Béthune

Les Jeunes communistes battent le pavé !

Des militants de l’UL CGT Liévin solidaires d’un salarié de Carrefour, gréviste de la faim, de retour d’Auchy-les-Mines. Thomas Boulard, premier adjoint au maire PCF à Divion… Des présences qui font chaud au cœur des militants du Mouvement Jeunes communistes de France (MJCF)  du Pas-de-Calais. Narguant les frimas, ces derniers innovent en organisant leur traditionnelle cérémonie des vœux au pied du beffroi à Béthune. Un édifice imaginé au Moyen Âge comme emblème de l’émancipation de la classe bourgeoise à l’égard du système féodal, et désormais appréhendé comme « un symbole du capitalisme destructeur des conquêtes sociales ». Un positionnement en plein air qui favorise surtout le contact avec la jeunesse interpellée par voie de tracts, dans la foulée de l’allocution aux accents résolument combatifs prononcée par Simon Poudroux, le responsable départemental du MJCF.  La suppression de 1.020 postes d’enseignement et d’encadrement dans l’Académie de Lille, la campagne en faveur de la gratuité des manuels scolaires, la précarité et le chômage qui affecte « 25 % des 18 - 25 ans », la libération de Salah Hamouri, Cuba socialiste… Les discussions allaient bon train sur une place ornée de pavés qui fleuraient bon les aspirations portées par leurs aînés un certain mois de mai 1968. Et Simon Poudroux de lancer à la population : « Nous avons le sentiment que la jeunesse constituera la véritable clé de voûte du changement dans notre pays en 2012. Inspirons-nous des luttes des jeunes grecs et espagnols contre les plans d'austérités européens ! » A suivre donc…

Jacques KMIECIAK

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher