Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 16:35
La Grèce pillée par la Troïka, connaît depuis mercredi 19 octobre 2011 une mobilisation sans précédent. Acculé par des spéculateurs voraces qui agissent en collaborant avec le gouvernement social-démocrate de Papandréou, le peuple grec se lève, et se bat toujours plus contre des plans d’austérité iniques qui étranglent les classes populaires.

kke-kne-indignés


Plus de 500 000 athéniens on manifestés ces dernières 48heures avec une forte présence des communistes et du syndicat PAME.

Afin d’empêcher le vote du nouveau plan d’austérité, le mot d’ordre avait été donné d’encercler le parlement. Cette action avait un double but. D’abord il s’agissait d’encercler le parlement afin d’empêcher les députés de voter en faveur du nouveau plan d’austérité. Ensuite il s’agissait d’une démonstration de force symbolique traduisant le mécontentement populaire et la nécessité d’une démission du gouvernement du PASOK (Parti Socialiste Grec).


La majorité au pouvoir, aux ordres de la Troïka (rassemblant le FMI, la Commission européenne ainsi que la Banque Centrale Européenne), est une nouvelle fois passée en force. Discréditée parmi le peuple grec, elle lui impose tel un médecin imaginaire le remède qui tue : la socialisation des pertes et l’austérité pour les travailleurs, la privatisation des profits et le règne de l’argent facile pour les capitalistes.


Le Mouvement des Jeunes Communistes de France dénonce l’acharnement de la finance internationale, de l’Union européenne et de ses différents gouvernements sur la Grèce.


Nous voulons aussi exprimer toutes nos condoléances les plus sincères aux proches et aux camarades de Dimitris Kotzaridis. Ce militant syndicaliste du PAME ( le front syndical militant de tous les travailleurs) est décédé, jeudi 20 octobre des suites de ses blessures. Il a été lâchement agressé et assassiné alors qu’il tentait avec ses camarades du service d’ordre du PAME, de rétablir l’ordre sur la place Synagma et de chasser les provocateurs.

Les provocateurs, et autres gauchistes, responsables de sa mort, qui ont par ailleurs blessés d’autres syndicalistes pacifiques par des jets de pierre et de cocktails Molotov, font le jeu du pouvoir grec et du grand patronat. Tout en exprimant toute notre solidarité envers le PAME, et l’ensemble du peuple grec, nous dénonçons le comportement et criminel de certains agitateurs.


Vive la résistance du peuple grec !

Partager cet article

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher