Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 22:48

 

Le mouvement des jeunes communistes de France, apporte son soutien total aux lycéens du lycée d'Hennebique, qui lutte contre la menace de fermeture du lycée.

Le lycée Hennebique est un lycée professionnel, qui prépare au métier du bâtiment.

Ces lycéens sont des jeunes travailleurs qui ne demandent qu'à pouvoir finir une formation et de travailler dans ce lycée.

 

CIMG1547.JPG

 

Près de 300 lycéens ont manifesté dans les rues de Liévin, ce lundi et mardi contre la menace de fermeture de leurs lycée.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 14:42

lycen en grve[1]

 

Dès maintenant préparons la riposte !

 

Cette année encore, nous subissons 16 000 suppressions de postes dans l'éducation nationale (4800 dans les collèges et lycées) alors qu'il y a 80 000 lycéens de plus que l'année dernière . Le ministre de l'éducation, Luc Chatel n'entend pas s'arrêter là, pour 2012, il prévoit d'en supprimer encore 14 000. Entre 2007 et 2012, le gouvernement de droite aura donc supprimé 80 000 postes !

 

 

Pour agir tout de suite, pour les générations de demain, 2 grands rendez-vous dans notre région :

 

-10h place de la gare d'Arras  !!

 

-14h30 Porte de Paris Lille !!

 

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 13:30

logo pcf62

Le PCF participait ce dimanche aux commémorations du 67ème anniversaire de la libération du Pas-de-Calais qui se déroulent chaque année à Arras, dans l'enceinte de la citadelle. Cette cérémonie d'hommage aux 218 fusillés de la citadelle d'Arras est placée sous la présidence d'honneur du Préfet du Pas-de-Calais et du président du Conseil Général, absents hier, mais représentés, et en présence des associations d'anciens combattants de la résistance (ANACR, FNDIRP), de nombreuses sections du PCF et de la CGT, de la LDH et de beaucoup d'élus du secteur dont en premier lieu Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur-maire MoDem d'Arras, Catherine Génisson, députée PS d'Arras, vice-présidente du conseil régional, Dominique Watrin, vice-président PCF du Conseil Général et les maires de Drocourt, Grenay, Rouvroy, Carvin ainsi que de très nombreux élus d'Auchel, Billy-Montigny, Sallaumines, Montigny-en-Gohelle, Avion...

 

C'est Dominique Watrin qui a déposé la gerbe commandée par la Fédération communiste du Pas-de-Calais.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 12:57

« Auchel ne sera pas un Hénin-Beaumont bis ! »

 

Auchel-La-CGT-affiche-sa-d--termination.JPG


Une attitude responsable aurait exigé qu’il joue la carte de l’apaisement. Au contraire, récemment, dans un tract qui transpire la haine de classe, Richard Jarrett, le maire « apolitique » d’Auchel dédouane l’ultra droite identitaire de la Maison de l’Artois de sa seule responsabilité dans les incidents du 26 juillet dernier qu’il impute à la CGT. Ce jour-là, à l’heure du marché hebdomadaire, des animateurs de la Maison de l’Artois et leur alter ego de la Maison flamande avaient chargé un cortège de militants de la CGT et de la CNT. Fidèles à leurs traditions antifascistes, ces dernières informaient alors la population sur les dangers des discours démagogiques de l’extrême droite (voir Liberté du 28 juillet 2011). La réponse de la CGT ne s’est pas fait attendre. Ce lundi dès 8h, ils étaient plusieurs dizaines de militants en provenance des Unions locales d’Auchel, mais aussi de Bruay-la-Buissière, Béthune, Isbergues, Liévin ou Lillers à quadriller la ville, tracts en mains. En moins de deux heures, pas moins de 5 000 foyers ont été avertis que « la CGT ne restera pas muette et sourde aux provocations destinées à détourner l’attention des réalités de la gestion municipale auchelloise » épinglée par la Cour régionale des Comptes. La CGT faisait aussi savoir qu’elle ne pouvait « concevoir que les identitaires puissent pavaner en toute impunité dans cette ville d’Auchel chargée d’histoires d’une classe ouvrière en lutte pour ses droits et ses acquis sociaux ». Quant à Grégory Glorian, le secrétaire général de l’Union départementale CGT du Pas-de-Calais, il se dit prêt à mener la « bataille des idées dans les quartiers populaires » pour contrer la propagande de l’extrême droite. Pourquoi pas dès le mardi 11 octobre prochain ? Les 5 Union locales CGT envisageraient volontiers d’organiser à Auchel une manifestation dans le cadre de la journée nationale d’action interprofessionnelle contre l’austérité. « Auchel ne sera pas un Hénin-Beaumont bis ! » promet la CGT de l’ouest du Bassin minier.

 

gugul-html-m65ed1c20Jacques KMIECIAK

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 12:49
Colonisation ininterrompue, maisons détruites en masse, mur de la honte, contrôles aux checkpoints, confiscation de terres arables, privation d’accès à l’eau, racisme d’État, violation quotidienne des résolutions de l’ONU, humiliations permanentes... Ça ne peut plus durer ! Au moment, où de nombreux peuples se révoltent dans tous le Moyen-Orient pour trouver la voie de la démocratie, de la justice et de l’égalité, les aspirations du peuple palestinien doivent être entendues. Le temps est venu que les choses changent ! Bien sûr, l’échec des nombreuses négociations menées depuis 20 ans et l’escalade de la violence qui en découle pourraient décourager. La solution existe pourtant, simple et juste : un État palestinien pour le peuple palestinien.

En septembre, s’enclenche un processus qui doit conduire la Palestine à être reconnue comme un État, le 194ème membre de l’ONU.

Le peuple palestinien a le droit à cet État, libre et indépendant, dans les frontières de 1967 (Cisjordanie, bande de Gaza, Jérusalem-Est comme capitale), aux côtés de l’État israélien. C’est la condition de justice qui peut seule ouvrir un horizon de paix dans la région.

La France et l’Union européenne doivent soutenir activement cette chance historique.

En tant que citoyens engagés pour la paix, nous soutenons les peuples palestinien et israélien et leur droit de vivre en paix dans des États libres et souverains aux frontières sûres.

En tant que citoyens engagés pour la justice et les droits humains, nous appelons la France et l’Union européenne à prendre leurs responsabilités en approuvant à la prochaine assemblée générale de l’ONU – et au Conseil de sécurité pour les membres permanents – la reconnaissance de l’État palestinien.

Le Mouvement des Jeunes Communistes de France a lancé un appel pour soutenir la demande des Palestiniens pour que la Palestine soit reconnue comme le 194ème état membre de l’ONU. Le MJCF a soumis cet appel citoyen à diverses personnalités politiques, syndicales, associatives, mais aussi du monde culturel, philosophique, universitaire....

Voici la liste des premières personnalités qui ont accepté de le cosigner (par ordre alphabétique) :

1. Christophe Alévêque, humoriste et chroniqueur

2. Henri Alleg, ancien directeur d’Alger Républicain, président d’honneur de l’association de la cause anticolonial

3. Pouria Amirshahi, secrétaire national au droit de l’Homme du PS

4. Pierric Annoot, secrétaire général des jeunes communistes (MJCF)

5. Mouloud Aounit, président d’honneur du MRAP

6. Gérard Aschieri, syndicaliste

7. Nicole Borvo Cohen-Seat, président du groupe CRC-SPG du Sénat

8. José Bové, député européen

9. Marie George Buffet, députée, ancienne ministre

10. André Chassaigne, député

11. Didier Daeninckx, romancier

12. Laurianne Deniaud, présidente des Jeunes Socialistes (MJS)

13. Olivier Dulac, neuropédiatre, hôpital Necker

14. Patrick Farbiaz, animateur de l’association « Sortir du colonialisme »

15. Jacques Fath, responsable des relations internationales du PCF

16. Gérard Filoche, inspecteur du travail en retraite

17. Luc Foulquier, Ingénieur-chercheur en écologie

18. Jérôme Gleize, membre de l’exécutif d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV)

19. Pierre Gosnat, député

20. Robert Guédiguian, réalisateur

21. Marion Guénot, secrétaire national de l’UEC

22. Gisèle Halimi, avocate et ancienne ambassadrice de France

23. Denise et Hassan Hamouri, enseignante et commerçant

24. Salah Hamouri, étudiant franco-palestinien et prisonnier politique en Israël

25. Jacky Hénin, député européen

26. Stéphane Hessel, ambassadeur de France

27. Elie Hoarau, député européen, secrétaire général du Parti Communiste Réunionnais.

28. Benjamin Joyeux, responsable de la commission transnationale EELV

29. Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

30. Yvan Le Bolloch’, comédien et musicien

31. Jean Paul Lecoq, député

32. Jean Claude Lefort, député honoraire

33. Patrick Le Hyaric, député européen, directeur du journal l’Humanité.

34. Didier Le Reste, cheminot, syndicaliste

35. Marie-Noëlle Lienemann, membre du bureau national du PS

36. Gilles Manceron, historien, Ligue des droits de l’Homme

37. Catherine Margatte, maire de Malakoff

38. Henri Martin, résistant

39. Jean Luc Mélenchon, député européen, vice-président du Parti de gauche

40. Catherine Mills, maitre de conférences à la Sorbonne

41. Roland Muzeau, député, porte parole des députés communistes, républicain et du Parti de gauche

42. Jacques Nikonoff, porte parole du M’PEP

43. Daniel Paul, député

44. François Périnet, maitre de conférences à Paris Sud

45. Christian Piquet, porte parole de la gauche unitaire

46. Yvon Quiniou, philosophe

47. Georges Séguy, syndicaliste, déporté et résistant

48. Lucien Sève, philosophe

49. Taoufiq Tahani, universitaire

50. Nils Tavernier, acteur et réalisateur

51. Marie Christine Vergiat, députée européenne

52. Pierre Villard, co-président du Mouvement de la Paix

53. Daniel Voguet, avocat à la cour d’appel de Paris

54. Edouard Wagneur, mathématicien

55. Francis Wurtz, député européen honoraire

56. Emmanuel Zemmour, président de l’UNEF

 

affiche-drapeau-palestine-bis[1]

 

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 14:35

Les jeunes communistes et les camarades du parti de la section d'Avion, ont lancé leur rentrée politique cette semaine, avec une distribution de tract, devant le lycée, mais aussi devant les écoles primaires et maternels de la ville. Les parents nous furent bon accueil .

 

Des milliers de tracts distribués dans la dizaine d'école que compte la ville. Une rentrée sous le signe de suppressions de postes et de surcharge de classe.... Pour défendre l'école publique les jeunes communistes d'Avion prépare la mobilisation du 27 septembre.

 

Cette année, la présence devant ces lieux d'éducation sera une nouvelle fois régulière et massive. Une présence militante sans relâche, pour que chacun puisse analyser cette société capitaliste.

 

 

276638_284429578238247_2055572940_n-1-.jpg

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 23:09

Les

autorités médicales de Cuba

ont lancé les ventes du premier vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon : CimaVax-EGF. Ce vaccin est le résultat de 25 années de recherches par des spécialistes de La Havane. L'ingrédient actif est fondé sur une protéine qui est présente lorsque le cancer est incontrôlé. Ce vaccin pourrait convertir le cancer en une maladie chronique, gérable, grâce à la génération d'anticorps qui luttent contre ces protéines qui font proliférer les cellules cancéreuses. Cette thérapie est particulièrement adaptée pour les patients qui ont un cancer du poumon avancé (étape 3 ou 4).



Le vaccin est donné gratuitement dans tous les hôpitaux du pays. On va essayer d'appliquer le même principe pour les cancers de la prostate, de l'utérus et des seins. Le cancer du poumon est un des pires (il tue 3 personnes sur 4... et rapidement). À Cuba, fumer est vu comme un art de vie ou symbole de statut : 20 000 personnes en sont pour leurs frais chaque année dans le pays.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 22:23
Le 17 septembre à 14h au stand du Pas-de-Calais


Les communistes du réseau « Faire vivre et renforcer le PCF »

vous invitent à une rencontre-débat à la Fête de l’Humanité :

Euro, inégalités, guerre et misère...

L’urgence, c’est de sortir du capitalisme !

Ensemble construisons le projet et le parti nécessaires à ce combat !

JPEG - 100 ko

Ce débat aura lieu samedi 17 septembre à 14h au stand de la fédération du PCF du Pas de Calais

Hervé Poly, Secrétaire départemental du Pas-de-Calais

et membre du Conseil national, introduira la discussion.

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Politique du MJCF62
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:02

Les jeunes communistes du lycée Carnot de Bruay-la-Buissière ont débutée leur rentrée politique ce 9 septembre avec une distribution du journal "l'Avant-Garde" devant la grille le matin même.

 

Au total, 250 journaux distribués, un bon début pour une rentrée sous le signe de suppressions de postes et de surcharge de classe... Pour contrer toutes ces réformes libérales, les jeunes communistes du lycée Carnot préparent activement la mobilisation du 27 septembre.

Un tract spécifique sur cette évènement sera distribuée dans les jours qui viennent.

 

L'activité communiste dans ce lycée ne cesse de croître avec une activité de tractage et de mobilisation régulière. De quoi donner aux lycéens des outils afin d'analyser la société. C'est le résultat de 3 ans de présence militante sans relâche.

 

Mobilisation retraites (2)

Les jeunes communistes du lycée Carnot de Bruay-la-Buissière lors de la mobilisation contre la réforme des retraites

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Actions
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:02

Solidarité avec les étudiants chiliens!

"L’éducation est un droit, pas un privilège !"

 

Si la mobilisation des étudiants chiliens ne cesse pas d’ici le 11 septembre, date anniversaire du coup d’état de Pinochet en 1973, le gouvernement prévoit de faire intervenir l’armée. En effet, le 11 septembre est une date hautement symbolique pour les étudiants chiliens !

 

Il y a 38 ans tombait le Chili d’Allende pour laisser la place à celui, autoritaire et ultra-libéral, d’Augusto Pinochet. Le gouvernement putschiste commence par rétablir l’ordre dans les établissements scolaires, notamment en exécutant les professeurs marxistes et apparentés. De même, les étudiants qui se sont engagés auprès de l’Unidad Popular sont réprimés. Le 12 septembre 1973, un décret braque le canon du régime sur la tempe des universitaires : tous les fonctionnaires de l’État sont déclarés intérimaires et les militaires envahissent les campus. Ainsi, l’appareil d’état aux mains de la junte est d’abord utilisé pour briser les résistances.

 

Cette première offensive permet d’organiser la libéralisation de l’enseignement sans encombres : élimination du fonctionnariat, suppression des écoles normales, charcutage des aides sociales (santé, restauration…). Le processus de restructuration s’achève avec l’autonomie des établissements désormais gérés par les muicipalités. En 1980, un décret permet aux mairies de céder les biens et édifices des organismes publics aux entreprises. La flexibilité devient le maître-mot des universités : chaque établissement développe les programmes qu’il veut vendre au patronat sur le marché de l’éducation. Evidemment, les enseignants sont frappés de plein fouet. Leur statut est liquidé : nombre d’heures, contenus et conditions de travail sont traités au cas par cas.

 

La population est de moins en moins scolarisée, la sélection sociale pour accéder à l’instruction prend un caractère général et massif, et la condition des enseignants se dégrade considérablement. Leur salaire est divisé par deux au terme des réformes, alors même que dans ce laboratoire de l’ultra-libéralisme où tout s’achète (santé, retraite, éducation), le coût de la vie ne cesse d’augmenter.

 

Pour la bourgeoisie chilienne, c’est l’El Dorado : l’éducation des travailleurs lui demande un investissement minimal et lui promet une grande rentabilité en termes de main-d’œuvre précaire, désarmée face à l’organisation capitaliste du travail et formée sur deniers publics aux seuls travaux dont se nourrissent les différents bassins d’emploi.

 

Ces différents éléments indiquent à quel point les intérêts du capital sont partout les mêmes, du Chili putschiste à la France sarkozyste, et quels moyens ses valets sont prêts à mettre en œuvre pour parvenir à leurs fins. Il nous appartient de faire barrage à ces logiques ! Les étudiants communistes français soutiennent la lutte des étudiants chiliens, pour la construction d’une Université émancipatrice et aux services de nos besoins sociaux !

L'UEC

 

 

source : http://jc-42.e-monsite.com

Repost 0
Published by MJCF du Pas-de-Calais - dans Solidarité internationale
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du MJCF du Pas-de-Calais
  • Contact

Rechercher